Cet article a été publié le: 10/08/21 14:17 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les activités du RGPH reprennent en novembre avec le dénombrement des personnes (Ministre Kaba Nialé)

Abidjan, 10 août 2021 (AIP)- La ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba, a annoncé mardi 10 août 2021, lors d’une conférence de presse, à Abidjan, la reprise des activités du Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) avec l’étape de dénombrement des personnes, du 1er au 21 novembre sur toute l’étendue du territoire national.

Selon Mme Kaba, cette étape concerne la collecte des informations sur chaque individu dans les ménages. Elle sera menée par environ 38 000 agents de terrain, âgés de 18 à 45 ans, à savoir 28 346 agents recenseurs, 7 087 chefs d’équipes et 400 superviseurs qui seront recrutés gratuitement à partir d’une plateforme https://recrutement.rp2021.ci et formés avant leur déploiement dans les différentes zones de dénombrement.

Elle a rappelé que, déjà en février 2020, un appel à candidature avait été lancé qui avait permis au Comité technique de recensement (CTR) de recevoir 43 000 dossiers qui n’ont pas être validés à cause du processus mis en veilleuse du fait du COVID-19. Toutes ces personnes auparavant inscrites sont aussi concernées par ce nouveau recrutement y compris de nouveaux requérants.

“Nous lançons un appel pour que chacun fasse du recensement son activité afin que la Côte d’Ivoire puisse disposer d’une base de données fiables sur sa population”, a souhaité la ministre Kaba Nialé

Le ministère de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, est partenaire de l’opération du RGPH à travers une convention signée avec le ministère du Plan et du Développement. Via l’Agence emploi jeunes, il pilotera la formation des agents recenseurs à hauteur d’un milliard de francs CFA.

Le premier responsable de ce ministère, Touré Mamadou, a dit attendre beaucoup de cette opération qui va donner des informations fiables sur la jeunesse et a invité les jeunes à se mobiliser autour du dénombrement, étape au terme de laquelle ils se verront décernés des attestations de participation mais aussi, se verront reversés dans le fichier de l’Institut national de la statistique (INS) pour d’éventuelles sollicitations à l’avenir.

Le RGPG a pour objectifs d’améliorer la connaissance des caractéristiques démographiques et socio-économiques des populations, fournir des informations fiables et à jour sur l’effectif global de la population de Côte d’Ivoire, améliorer la connaissance des caractéristiques des habitations, des conditions de vie et de logements des ménages, contribuer à la connaissance de l’évolution future de la population, mettre à jour la base de données géoréférencées permettant de localiser avec précision les populations, les infrastructures et équipements socio-économiques, etc.

Il a démarré par la cartographie censitaire, le recensement pilote et reprendra bientôt par le dénombrement. Après, suivront l’enquête post-censitaire, le traitement des données et l’analyse et la publication des résultats. Grâce à l’accompagnement des partenaires techniques, dont l’Orgnisation des Nations unies pour la population (UNFPA) plus de 38 tablettes numériques sont déjà disponibles pour le dénombrement.

(AIP)

fmo