Cet article a été publié le: 29/11/21 11:06 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les agents collecteurs du système d’information des marchés bétail-viande formés

Abidjan, 29 nov 2021 (AIP)-Les agents collecteurs du Système d’information des marches bétail-viande de Côte d’Ivoire (SIMBV-CI) ont été formés, du 24 au 26 novembre 2021, à l’utilisation des outils de collecte et de transmission de données à Dabou, rapporte une note d’information transmise à l’AIP.

Il s’est agi durant les trois jours de travaux de former les agents collecteurs à l’utilisation des outils de collecte de données, de géolocalisation et de transmission de données.

Le coordonnateur du SIMBV-CI, Coulibaly Fagnoro N’Golo, a relevé que ledit projet crée en juin 2020, a pour objectif principal de mettre à la disposition des acteurs des ressources animales des informations fiables relatives à la disponibilité des protéines animales sur le marché.

D’où le sens de l’opérationnalisation de la composante I relatif au dispositif de collecte de données qui consiste à former les différents acteurs intervenants chacun à un niveau de responsabilité dans la collecte le traitement des données pour alimenter la plateforme.

Pour M. Coulibaly, la formation permettra de renforcer les capacités techniques et opérationnelles des parties prenantes à utiliser les outils innovants et modernes de collecte et de traitement de données et à s’en approprier dans son activité quotidienne.

« Cette session de formation sera aussi l’occasion pour nous de présenter la plateforme de collecte de données avec les différentes applications qui la compose et les fiches de collecte de données avec les indicateurs qui feront l’objet d’échange pour une amélioration », a-t-il expliqué.

Au nom du ministre des Ressources animales et Halieutiques, la conseillère technique des productions animales, Dr Gnandji Adjo Danielle a témoigné de l’importance de la mise en place d’un système fiable de communication sur les prix des animaux et produits animaux en raison de son impact sur la disponibilité et l’accessibilité de ces derniers.

«La mise en œuvre de cet important projet nous aidera à renforcer les dispositifs d’aide à la sécurité alimentaire et de lutter contre la vie chère en créant une base de données dynamique et consensuelle, relative à la disponibilité d’informations fiables sur les marchés au service des acteurs des ressources animales », a-t-elle salué.

Créé par arrêté n° 010/MIRAH/CAB du 09 Juin 2020, l’une des composantes essentielles du projet est la collecte de données pour l’alimentation de la plateforme de centralisation et de validation des informations.

(AIP)

bsp/ask