Cet article a été publié le: 23/03/21 13:24 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les autorités invitent les populations à libérer les emprises de la voie principale d’entrée à San-Pedro

San-Pedro, 23 mars 2021 (AIP)-Le maire Anoblé Félix et le chargé d’étude et adjoint au directeur régional de l’Equipement et de l’Entretien routier, Soro Abou Dramane, ont exhorté, lundi 22 mars 2021 à San-Pedro, les commerçants et les populations installés en bordure de la voie principale d’entrée à la ville, à libérer les emprises pour des travaux de réfection.

Lors d’une rencontre d’information et de sensibilisation, ils ont invité les populations installées en bordure du tronçon concerné à savoir, une distance de quatre kilomètres reliant le rondpoint de la gare au corridor 3 Est, à adhérer au projet en acceptant de déménager volontairement sans attendre l’intervention de la force publique.

Les populations qui habitent les points bas ou points de passage de l’eau, qui seront impactées par le projet, seront également identifiées et délogés.

D’un coût de plus de 15 milliards de francs CFA, ce projet de bitumage est financé dans le cadre d’un accord de partenariat entre l’Etat de Côte d’Ivoire et le secteur privé représenté par l’entreprise Colas et une banque de la place.

Il porte sur la réfection du tronçon de quatre kilomètres en deux fois deux voies. L’aménagement offrira aux sportifs un parcours pédestre tout au long du tronçon. Le corridor 3 Est sera délocalisé sur un nouveau site qui sera aménagé avec un parking. Les petits commerçants y seront installés à proximité des forces de l’ordre sans qu’ils ne gênent la sécurité.

Le maire Anoblé Félix se réjouit de la réalisation de ce projet parce qu’il donnera une entrée triomphale à sa ville et contribuera à faire d’elle la cité la plus de belle de Côte d’Ivoire conformément à ses ambitions.

Il a indiqué qu’un comité de gestion de l’impact environnemental géré par la secrétaire générale de la mairie a été mis en place. Les agents de la police municipale seront bientôt déployés pour recueillir les préoccupations des populations afin de trouver des solutions pour reloger celles qui seront impactées. Trois zones ont été identifiées à cet effet.
(AIP)
nbf/fmo