Cet article a été publié le: 24/04/21 8:48 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les bâtiments à risques vont être démolis (ministre)

Abidjan, 24 avr 2021 (AIP)- Les bâtiments qui présentent des risques à la construction ou des risques futurs à l’habitation vont être démolis, a annoncé le ministre de la Construction, du logement et de l’Urbanisme de Côte d’Ivoire, Bruno Koné, vendredi 23 avril 2021, à Abidjan, au terme du séminaire gouvernemental sur la matrice d’action du gouvernement 2021-2023.

« Il faut réaliser les constructions dans les règles de l’art, avec des spécialistes. La loi désormais impose que pour toute construction en Côte d’Ivoire on ait recours à un architecte, c’est une obligation », a insisté M. Koné, expliquant qu’au-delà des R+2, il est prescrit qu’il faut recourir à un ingénieur conseil ou à un bureau de contrôle, pour assurer la stabilité du bâtiment.

« Si nous le faisons, nous allons éviter tous les drames auxquels malheureusement nous assistons depuis un certain temps », a-t-il assuré, précisant que toutes les démolitions qui sont réalisées sont motivées, « la démolition étant une étape ultime ».

Des effondrement d’immeubles ont été enregistrés ces dernières années à Yamoussoukro et Abidjan occasionnant des pertes en vies humaines et des dégâts de divers ordres.

Lors d’un séminaire, jeudi 4 février 2021, à Yamoussoukro, le ministre Bruno Nabagné Koné, a insisté que désormais, pour les constructions R+2, il est obligatoire pour les promoteurs de s’attacher les services d’un ingénieur conseil.

« La réglementation prescrit désormais le recours obligatoire des maitres d’ouvrage à un ingénieur conseil afin de s’assurer la fiabilité, la stabilité des constructions. Cela est extrêmement important et ça couvre la ville d’Abidjan et les villes de l’intérieur du pays. Cela est obligatoire pour toutes les constructions mais nous avons fait une dérogation pour que cela soit obligatoire pour les constructions de R+2.… » s’est-il montré déterminé à assainir le milieu de la construction.

(AIP)

gak/ask