Cet article a été publié le: 26/11/21 11:21 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les bénéficiaires d’un projet rizipisculture à Soubré souhaitent sa pérennisation

Soubré, 25 nov 2021 (AIP)- Des bénéficiaires du projet de rizipisculture souhaitent sa pérennisation et son extension à un plus grand nombre de personnes, afin d’assurer la couverture alimentaire de la région de la Nawa.
Ces bénéficiaires du projet de rizipisculture, par le truchement de leurs porte-paroles, ont exprimé leur souhait, jeudi 25 novembre 2021, à Soubré, à l’occasion d’un atelier bilan dit de partage et de vulgarisation de résultats, initié par l’agence nationale d’appui au développement rural (ANADER), afin d’assurer le transfert de la technologie de la rizipisculture aux riziculteurs de Soubré.
De la présentation du bilan technique du projet, il ressort que 30 bénéficiaires ont été formés pendant six mois sur la technologie à travers l’unité pédagogique de Sayo avec la production de riz et de poissons, l’ensemble des 12 sites d’application des bénéficiaires ont été fournis en alevins de tilapia, la réalisation de pêche de contrôle avec l’assistance technique de L’ANADER, l’exploitation de superficies pour la production du riz paddy avec grand rendement (un taux d’accroissement de 45 à 50 %).
L’ANADER met en œuvre depuis juin 2019 le projet ” Diffusion de l’association riziculture-pisciculture par la technique de juxtaposition de l’étang piscicole et du casier rizicole”, dans le cadre du troisième appel du FCIAD dans cinq zones de Côte d’Ivoire dont Soubré.
Dans sa mise en œuvre, un atelier bilan est prévu dans chacune des zones impliquées, afin de partager avec les différents acteurs les résultats enregistrés sur les sites de formation ainsi que ceux des sites d’application de la technologie par les bénéficiaires.
Le sous-préfet de Soubré, Traoré Thessakana, s’est réjoui des performances réalisées, appelant à une pérennisation et une vulgarisation du projet.
(AIP)
km/ask