Cet article a été publié le: 23/06/21 12:12 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Les bouchers désertent le marché à Vavoua

Vavoua, 23 juin (AIP)- Les bouchers du marché de Vavoua ont déserté leurs lieux de vente depuis le mardi 22 juin 2021, pour protester contre une décision du préfet du département leur intimant l’ordre de ramener le prix du kilogramme de la viande de bœuf à 2200 FCFA, au lieu du nouveau prix pratiqué 2400 FCFA.

Le porte-parole des bouchers, Cheick Da, a justifié cette augmentation par la rareté des bœufs dans la zone de Vavoua, les animaux provenant, selon lui, du district du Woroba.

Une situation qui, relève-t-il, a même induit une hausse du prix du kilogramme de la viande de bœuf à 2500 FCFA dans la ville voisine de Daloa (50 km).

Lors d’une réunion avec les boucher, le samedi 19 juin 2021, le préfet Tanrah Doh Jacob a estimé qu’il n’y a pas de raison justifiant la hausse du coût du kilogramme de viande de bœuf de façon unilatérale, ajoutant que la flambée des prix sur le marché liée à la baisse de la production électrique ne touche les éleveurs de bœufs et les bouchers.

Pour le préfet, les autres raisons évoquées par les bouchers ne se justifient pas, puisque le kilogramme de bœuf se vend à 2000fr à Séguéla, à une soixantaine de kilomètres au nord de Vavoua.

(AIP)

sk/bsp/tm