Cet article a été publié le: 2/09/21 9:41 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les concertations autour de l’école démarrent bientôt dans le Kabadougou

Odienné,  02 sept 2021 (AIP)-  Les acteurs et partenaires de l’éducation dans le Kabadougou entameront bientôt les concertations, après le lancement officiel, mercredi 1er septembre 2021, dans la région, de cette étape de l’exercice de réflexion collective proposé par le gouvernement,  en vue de  redorer le blason de l’école ivoirienne, terni.

Les concertations régionales, en lien avec l’objectif d’impliquer l’ensemble des parties prenantes dans la quête du remède qui guérit, constituent une des phases des états généraux de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (EGENA), impulsés par le département ministériel en charge de la question.

Le département, en prélude du démarrage de cette étape, a déployé des équipes sur l’ensemble du territoire national afin d’éclairer davantage sur l’activité. Ce, à l’effet de susciter l’adhésion de tous.

Une de ces équipes était à Odienné, où elle présenté notamment les objectifs et les résultats attendus. Egalement, le cadre institutionnel de gestion du projet, le chronogramme, le processus en région et les outils, les thématiques des concertations ainsi que les principes directeurs.

A la faveur d’une rencontre de mobilisation ayant réuni les élus locaux, les autorités administratives, religieuses et coutumières et, les acteurs et responsables de l’éducation. L’occasion également de remettre officiellement au préfet de région les supports de collecte et autres outils devant permettre de conduire les concertations.

A l’opposé des premières années d’indépendance où le pays constituait une référence en matière d’éducation, la Côte d’Ivoire a vu son système d’enseignement tombé progressivement en déliquescence.  Le dernier  rapport du Programme d’analyse des systèmes éducatifs de la CONFEMEN (PASEC) relatif à la « Qualité des systèmes éducatifs en Afrique subsaharienne francophone : Performances et environnement de l’enseignement-apprentissage au primaire » classe le pays à l’avant dernier rang dans l’espace francophone

Le pays a consacré pourtant en 2021 plus de 1000 milliards de francs CFA au secteur de l’éducation sur un budget global de quelque 8000 milliards FCFA. Une inadéquation entre les efforts consentis et le résultat obtenu qui motive les EGENA dont l’objectif est la conclusion d’un pacte social pour une école à nouveau centrée sur la réussite des élèves et qui promeut les valeurs de la République.

Les concertations régionales des EGENA sont prévues pour durer six mois. Interviendront après celles au niveau des districts, avant les journées nationales pour la mise en commun des données recueillies çà et là et la remise des conclusions au chef de l’Etat.

La Côte d’Ivoire est à ses cinquièmes états généraux depuis son indépendance. La dernière date de 1994.

(AIP)

kg/fmo