Cet article a été publié le: 29/05/22 5:30 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les conseillers régionaux invités à communiquer sur les progrès réalisés à San Pedro

San Pedro, 29 mai 2022 (AIP)- Le président du conseil régional, Beugré Donatien, a exhorté, vendredi  27 mai 2022 à San Pedro, les conseillers à communiquer sur les progrès réalisés au cours de ces dernières années grâce aux investissements réalisés sous sa mandature et aux projets de développement étatiques.

M. Beugré a livré ce message lors de la deuxième session du conseil régional. Décrivant les progrès réalisés avec les différents projets en cours, il a indiqué que la région de San Pedro est même passée de l’étape A à l’étape C. « Lorsque vous parlez aux populations que vous représentez ici, il faut leur transmettre ce message. Ce n’est même pas un message politique, c’est un message de satisfaction. Souvent les populations ne s’en rendent pas compte », a-t-il lancé aux conseillers.

Sous sa mandature, depuis 2013, le conseil régional a réalisé divers projets de développement notamment, la construction et l’équipement de plusieurs écoles, des centres de santé, l’électrification de plus de 40 villages, le lotissement de plusieurs villages et des investissements dans l’hydraulique.

Dans le domaine de l’hydraulique qui constitue sa priorité de l’exercice en cours, la collectivité décentralisée a initié la réparation d’une centaine de pompes à motricité humaine et l’installation de systèmes d’Hydraulique villageoise améliorée (HVA).

Au niveau de l’électricité, les efforts d’investissement du conseil régional et les projets gouvernementaux ont permis d’accroître le taux d’électrification de la région de moins de 30% en 2015 à 70% des 272 villages en 2021.

M. Beugré a demandé aux conseillers de sensibiliser les populations des villages électrifiés à profiter également du programme des branchements sociaux mis en place par le gouvernement.

Les conseillers ont adopté le budget modificatif N°1 de l’exercice en cours qui s’équilibre en recette et en dépenses à la somme de 4.008.284.000 FCFA, en baisse de 25,86% par rapport au primitif qui est de 5.407.035.000 FCFA. Les investissements absorbent plus de 80% de ce budget. La baisse s’explique par le paiement en fin 2021 de certains projets d’investissement qui avaient été pris en compte par le budget primitif de l’exercice en cours.

Le président du conseil régional a souligné qu’en dépit de la lenteur des procédures administratives et de certains blocages imputables aux opérateurs économiques dans l’exécution des dépenses d’investissement, les travaux se poursuivent sur les chantiers ouverts notamment dans les domaines de l’électrification, de la santé et de l’hydraulique.

(AIP)

nbf/cmas