Cet article a été publié le: 20/09/21 18:39 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les directives de prise en charge du paludisme rappelées aux responsables des districts sanitaires

Yamoussoukro, 20 sept 2021 (AIP) – Les recommandations de l’OMS et les directives nationales de prise en charge correcte du paludisme sont au centre d’une série de séminaires qui s’est ouverte lundi 20 septembre 2021 à Yamoussoukro au profit des premiers responsables des districts sanitaires, des médecins des hôpitaux de référence et des pédiatres des zones les plus endémiques de la Côte d’Ivoire.

Au total, huit vagues de participants sont attendues à Yamoussoukro jusqu’au 16 octobre, à raison de deux jours de formation pour chacune.

« Le paludisme demeure notre principale problème de santé publique », a souligné le directeur régional de la Santé du Bélier, Miezan Egnankou. Il a exhorté les participants à tirer profit de ces rencontres destinées à améliorer leurs performances par le renforcement de leurs capacités dans la prise en charge et « en remplissage des outil SIG du paludisme au niveau stratégique et opérationnel ».

La méconnaissance du mode de collecte des cas suspects de paludisme par les prestataires et du mode de collecte des tests de diagnostic réalisés, la non maitrise de la différence entre cas suspect, cas de paludisme simple, paludisme grave et paludisme présumé, de même que la méconnaissance de la définition des cas de décès liés au paludisme et le non-respect des directives en matière de prise en charge du paludisme simple sont les maux recensés dans le monde sanitaire ivoirien.

La rencontre de Yamoussoukro a ainsi pour vocation de donner des outils aux directeurs régionaux et départementaux de la santé pour « coacher les prestataires de soins aux nouvelles directives de prise en charge du paludisme et au remplissage des outils du système intégré de gestion ».

(AIP)

gso/cmas