Cet article a été publié le: 4/07/22 10:34 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les épouses des militaires encouragées à cultiver l’union et la cohésion au sein de leur association

Abidjan, 4 juillet 2022 (AIP)- La ministre de la Fonction publique, Anne Désirée Ouloto a encouragé les épouses des militaires à cultiver l’union et la cohésion au sein de l’association des épouses de militaires de Côte d’Ivoire (AEMCI).

Cette motivation a été lancée, samedi 2 juillet 2022, au cours la traditionnelle fête des mères de l’AEMCI, au nouveau camp Akouédo, en présence du chef d’état major général des Armées, le général de corps d’armée, Lassina Doumbia.

Se prononçant sur le thème « épouse de soldat, mère idéale », la ministre Anne Désirée Ouloto, par ailleurs, fille d’épouse de soldat,  a exhorté les femmes des militaires à la persévérance aux côtés de leurs époux dans leur mission de sécurité et de protection des populations.

La présidente de l’AEMCI, Cissé Kariata Méité, pour sa part, a exprimé la gratitude des épouses de militaire au ministre d’Etat, ministre de la Défense, pour son soutien aux veuves et aux démunies et pour son attention manifesté à l’égard des épouses de ces collaborateurs.

Au total environ 2000 femmes ont pris d’assaut la place d’armes du premier Bataillon d’Infanterie d’Akouédo pour communier avec leurs sœurs venues de toutes les garnisons du pays.

Aux côtes de l’épouse du chef d’État-major général des armées, Fatimata Sy Doumbia, présidente d’honneur de l’AEMCI  et de celle du directeur général de la police nationale, les épouses des autres généraux de l’armée ivoirienne ont gratifié les invités d’une chorégraphie inédite particulièrement appréciée.

Un autre temps fort de cette célébration de la fête des mères différée a été le concours Awoulaba. A cette occasion,  les candidates présentées par les sections de l’AEMCI ont rivalisé de créativité et d’originalité, dans les tenues spécifiques des régions qu’elles représentaient, pour servir des prestations de qualité. La candidate du nouveau camp d’Akouédo a ravi le titre d’Awoulaba dans une ambiance surchauffée.

Une grande tombola a permis aux heureuses gagnantes de repartir avec d’importants lots de produits électroménagers tels que des gazinières, réfrigérateurs, téléviseurs etc.

Créée en 2002, l’Association des épouses de militaires de Côte d’Ivoire (AEMCI)  fédère dans un élan de solidarité, les épouses des militaires en activité, mais également ceux en retraite et les veuves de militaires. Ladite association revendique 2500 membres répartis en neuf sections disséminées sur l’ensemble du territoire. Son credo : Entretenir la solidarité entre les femmes qui ont en commun de partager la vie des soldats, tout en œuvrant à leur autonomisation.

(AIP)

tg/ask