Cet article a été publié le: 19/10/20 13:52 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les établissements scolaires de Tiébissou perturbés par la FESCI

Tiébissou, 19 oct 2020-(AIP)- Des individus se réclamant de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) ont paralysé, lundi 19 octobre 2020, les écoles primaires et secondaires privées et publiques à l’exception du primaire catholique, dans la ville de Tiébissou.

Tout est parti du Lycée Coffi Gadeau, le seul établissement secondaire public de la ville où une dizaine de jeunes garçons, par des coup de sifflet et armés de bâtons, ont fait sortir les professeurs et les élèves des salles de classe.

De ce lycée, le mouvement a touché les écoles primaires et secondaires publiques et privées de la ville à l’exception du primaire catholique.

Après le passage des perturbateurs, le proviseur du Lycée Coffi Gadeau, Diabaté Adama, a demandé à ses élèves et au personnel de rentrer à la maison  pour revenir dans l’après-midi.

Dans l’enceinte du Lycée, un des meneurs a remis à l’AIP, un mot d’ordre portant sur les frais annexes dans le public et le privé. Mais ce mot portant le nom de Saint Clair Allah, le secrétaire général de la FESCI, ne comporte ni tampon, ni signature.

(AIP)

myk/apk/cmas