Cet article a été publié le: 26/11/20 16:52 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les États et gouvernements de l’OIF invités à une mobilisation accrue en faveur de la langue française

Abidjan, 26 nov 2020 (AIP)- La secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo, a invité les États et gouvernements de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) à une mobilisation accrue en faveur de la langue française pour faire « reculer le recul du français »,  en particulier dans les organisations internationales et régionales.

Mme Mushikiwabo a lancé cet appel lors de la 37e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF), qui s’est tenue par visioconférence les 24 et 25 novembre 2020, sous la présidence du ministre tunisien des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger, Othman Jerandi.

Selon le communiqué publié jeudi 26 novembre 2020, cette rencontre a servi de cadre pour la secrétaire générale de la Francophonie d’exposer sur ses initiatives visant à accroitre la visibilité et l’influence de l’organisation sur la scène internationale.

« La secrétaire générale a enfin présenté les premiers résultats de la transformation administrative, financière et des ressources humaines de l’Organisation entreprise depuis sa prise de fonction, visant essentiellement à resserrer l’action de l’OIF autour de 25 projets phares au profit d’un accroissement du financement de la programmation », énonce la note.

Les États et gouvernements membres ont salué les avancées significatives de ce processus de modernisation de l’OIF et ont encouragé la secrétaire générale à poursuivre ses efforts pour une Francophonie au service des populations francophones.

Cette 37e CMF a enregistré une quarantaine de ministres et secrétaires d’État connectés, dont le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, Raymonde Goudou Coffie qui est intervenue mercredi 26 novembre 2020.

(AIP)

ena/fmo