Cet article a été publié le: 14/09/21 8:17 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les femmes appelées à assumer leur leadership

Abidjan, 14 sept 2021 (AIP)-La directrice du Genre et de l’Equité au ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Tanoh Florence, a appelé les femmes à assumer leur leadership pour mieux défendre leurs droits et occuper également des postes de responsabilité.

« La communauté féminine manque de leadership, car les femmes n’occupent pas vraiment des postes de responsabilité comme les hommes dans certaines administrations », a affirmé Mme Tanoh à la Maison de la presse d’Abidjan, à l’occasion d’un atelier de formation des journalistes sur le genre organisé lundi 13 septembre 2021 par l’Association des femmes journalistes de Côte d’Ivoire (AFJCI).

Selon la directrice du Genre et de l’Equité, 30% de femmes n’ont pu être élues à l’Assemblée nationale lors des élections sénatoriales. Elle entend, à cet effet, former les femmes sur les stratégies politiques pour que les échéances prochaines, elles obtiennent de meilleures représentativités dans les sphères de décisions.

Elle a expliqué que le leadership est un ensemble de qualités, de charisme et surtout un mode de penser. C’est aussi impacter positivement une équipe, a fait savoir Mme Tanoh, précisant qu’en 2022, le nouveau programme de formation portera sur le développement personnel et l’art oratoire.

La Côte d’Ivoire, situe-t-on, a renforcé son dispositif normatif en matière de droit politique de la femme à travers l’adoption de la loi constitutionnelle n° 2019-870 du 14 décembre 2019 dans laquelle l’article 6 impose pour les scrutins uninominaux ou de liste, un quota minimum de 30% de femmes candidates au scrutin législatif.

(AIP)

Ad/kp