Cet article a été publié le: 1/06/21 8:03 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les femmes de Béoumi vivant avec un handicap honorées

Béoumi, 1er juin 2021 (AIP)- Les femmes vivant avec un handicap ont été honorées, samedi 29 mai 2021, à la mairie de Béoumi par le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) pour  la Journée internationale des droits de la femme intitulé “Promotion économique et sociale de la femme face à la Covid 19 pour une Côte d’Ivoire plus égalitaire”.

Le choix de ce thème “n’est pas fortuit”, a expliqué le représentant adjoint de l’UNFPA, Alain Akpadji.

“L’UNFPA et ses agences œuvrent aux côtés des gouvernements et des communautés pour faire progresser l’égalité des sexes partout dans le monde”, et travaille “inlassablement en vue d’améliorer les droits des femmes par le plaidoyer, le renforcement des capacités et par des initiatives en faveur de l’autonomisation des femmes en général et de celles en situation de handicap en particulier”, a-t-il dit.

Pour atteindre ces objectifs, son agence onusienne s’est engagée, à réduire à Zéro la mortalité maternelle, les besoins non satisfaits en planification familiale, les violences basées sur le genre. Alain Akpadji a aussi exhorté les populations de la région de Gbêkê à respecter les droits des femmes en situation de handicap.

À sa suite, le préfet du département, Mme Traoré Imelda, a apporté son “soutien total” aux organisateurs qui n’ont lésiné sur aucun moyen pour la réussite de l’événement, rappelant que la femme est le socle de la société et qu’à ce titre, “elle doit avoir des droits, au même titre que l’homme”.

Pour les femmes vivant avec un handicap, Mme Traoré souhaite que le Fonds des Nations unies pour la Population intensifient ses actions pour la défense des droits des femmes afin qu’elles ne pas soient la risée.

Elle a enfin appelé les microfinances à œuvrer davantage en faveur de ces femmes handicapées pour leur autonomisation réelle dans la société.

(AIP)

nyl/ad/aaa/ask