Cet article a été publié le: 8/10/20 20:19 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les fidèles de l’Eglise de l’Eternel Dieu commémorent l’indépendance de la Côte d’Ivoire


Divo, 08 oct. 2020 (AIP) – L’Eglise d’origine ivoirienne, L’Eternel Dieu, créée par le prophète originaire d’Adiaké (Sud-Est), Adahé David, a organisé, une procession dans la ville de Divo, suivie d’une célébration œcuménique, mercredi 08 octobre 2020, au siège locale de cette église, en vue de commémorer l’indépendance de la Côte d’Ivoire, et prier pour la paix dans la paix, à la veille de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Dès 06 h00 du matin ce mercredi O8 octobre 2020, les fidèles de l’Eglise de l’Eternel Dieu, précisément dénommé, Aime ton prochain, arrivés de différentes localités du pays, ont mené leur procession de l’Eglise-mère, au quartier Bada de Divo, jusqu’au monument aux morts, en face de la sous-préfecture centrale, au quartier Boudoukou. Ce lieu est l’endroit où le prophète Boto Adahé David, a fait sa prière avant que le père de la nation, feu Houphouët-Boigny, ne proclame officiellement l’indépendance de la Côte d’Ivoire.

Selon le 2ème guide actuel de cette église, Yao Zokou Philippe, inspecteur pédagogique de profession, cette commémoration date de 60 ans, précisément le 07 octobre 1960, quand le prophète de cette église a reçu l’exaucement de ses prières, en vue de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, le 07 août 1960, ainsi que celles d’autres pays d’Afrique noire.

Yao Zokou a expliqué qu’une fois l’indépendance effectivement proclamée, le prophète Adahé David a voulu commémorer la grâce qui lui a été faite ce jour, pour avoir été celui dont le président Houphouet a attendu que les prières soient dites, avant qu’il ne proclame officiellement l’indépendance du pays. Une révélation divine aurait indiqué au prophète la date du 07ème jour du 10ème mois de chaque année, justifiant la commémoration depuis la date du 07 octobre 1960.

« La commémoration de cette année 2020 a lieu dans un contexte électorale très tendue qui nécessite que nous intensifions nos prières pour la paix dans le pays pour que ce volcan qui boue de l’intérieur n’explose pas », a déclaré Yao Zokou.

Avant la proclamation de l’indépendance du pays le 07 août 1960, rappelle-t-on, le président Houphouët Boigny, avait attendu qu’à Divo, le prophète Adahé David prie devant toute l’assemblée des confessions religieuses présentes, pour cette souveraineté acquise, pour la paix et le développement de la Côte d’Ivoire, avant de proclamer l’indépendance. Les archives de la présidence, note Yao Zokou, renferment ce déroulé des faits.

(AIP)

jmk