Cet article a été publié le: 20/07/21 14:20 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les fidèles musulmans invités à la culture du pardon et de la tolérance pour la paix en Côte d’Ivoire

Daloa, 20 juil 2021 (AIP)-Des guides religieux ont appelé, mardi 20 juillet 2021, lors de la prière de la Tabaski dans les lieux de prières à Daloa, les fidèles à la culture de la tolérance, du pardon pour une paix durable en Côte d’Ivoire.

Il a recommandé aux fidèles musulmans de se rapprocher les uns des autres et de renforcer leurs liens de fraternité et d’amour par des cadeaux, de faire l’effort de se pardonner et de se réconcilier et d’oublier les différends, de pardonner à ceux qui leur ont fait du mal.

« Sachez chers frères et sœurs que le pardon n’engendre que la gloire et la considération comme Allah le dit dans le coran. Et celui qui endure et pardonne, cela en vérité, fait partie des bonnes dispositions et de la résolution dans les affaires », selon la Sourate Achoura.

Selon lui, Dieu pardonne à des personnes qui commettent des péchés si elles se repentent. Les musulmans doivent remplirent leurs cœurs d’amour et de paix vis-à-vis de leurs frères musulmans et de leur entourage, car si tu pardonnes, Dieu te pardonnera.

L’imam Moustapha Sy a invité les communautés religieuses du pays à préserver les rapports de bon voisinage, car la construction du pays nécessite l’union de tous ses enfants car, les règlements de comptes ne sont pas favorables à la paix et à l’unité nationale.

Il a prié que la Tabaski soit une occasion de sécurité et de stabilité pour toute la Côte d’Ivoire et tous les pays du monde entier. Il prié le bon Dieu pour qu’il puisse assister et éclairer les dirigeants, à divers niveaux, à travailler pour le renforcement de la paix et de la quiétude en Côte d’Ivoire.

A la grande mosquée de Daloa, l’imam Diaby Abass a prié également pour la paix et la stabilité du pays, a invité la communauté musulmane au pardon et à la réconciliation pour une Côte d’Ivoire paisible et prospère.

(AIP)

Ss/kp