Cet article a été publié le: 24/03/21 8:49 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les jeunes du RHDP à Ferkessédougou toujours sous le choc du décès du Premier ministre Hamed Bakayoko

Ferkessédoudou, 24 mars 2021 (AIP)- La jeunesse du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, au pouvoir) du département de Ferkessédougou est encore sous le choc de la disparition de l’ex-Premier ministre, Hamed Bakayoko.

Ils l’ont exprimé dans un entretien avec l’AIP, mardi 23 mars 2021.

« Le Premier ministre Hamed Bakayoko était une boussole, un exemple pour nous, jeunes du RHDP et tous les jeunes de notre département de Ferkessédougou. Sa disparition est un coup de massue pour nous », a affirmé le délégué Koné Wanagara.

Mais, poursuit-il, « nous devons honorer sa mémoire en faisans nôtres les valeurs qu’il prônait, à savoir l’humilité, la générosité et l’ouverture d’esprit pour que Hambak reste à jamais dans la mémoire collective ».

Les jeunes militants du RHDP de la région du Tchologo, en compagnie des cadres de la région, avaient effectué le déplacement à Séguéla où ils ont participé aux obsèques de l’illustre disparu.

Pour Koné Wanagara, aucun obstacle n’aurait pu les empêcher d’accompagner à sa dernière demeure le Premier ministre, « digne fils  de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique ».

Hamed Bakayoko est décédé le 10 mars 2021 des suites d’un cancer lors de son hospitalisation en Allemagne. Il a été inhumé à Séguéla, sa ville natale, vendredi 19 mars en présence du chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

(AIP)

ki/aaa/fmo