Cet article a été publié le: 12/05/21 10:58 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les leaders communautaires de Yamoussoukro préparent la paix durable

Yamoussoukro, 12 mai 2021 (AIP) – Les leaders locaux des organisations de jeunes et des femmes y compris ceux des partis politiques, des hommes de presse et animateurs de foras en présentiel et en ligne ont achevé mardi 11 mai 2021 à la fondation de la recherche de la paix  de Yamoussoukro, un atelier de renforcement des capacités en matière de lutte contre la désinformation, les fausses nouvelles, les discours de haine et les violences socio-politiques.

Pendant deux jours les participants ont passé en revue plusieurs thèmes notamment les appartenances identitaires, préjugés et stéréotypes, l’identité et le conflit et les techniques de repérage des discours de haine.

Selon le secrétaire général de la fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, Jean-Noël Loucou dont les propos ont été rapportés par un représentant, la violence n’étant pas une fatalité « il nous faut réfléchir et agir ensemble pour la contrer en vue de construire durablement les bases de la paix et en promouvoir les valeurs qui sont entre autres la non-violence, la tolérance, la solidarité, le respect du droit et des droits de l’homme »

Cet atelier qui est un projet conjoint PNUD/UNESCO/UNICEF  en partenariat avec le ministère de la réconciliation et de la cohésion nationale et la fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix vise à contribuer à réduire les risques de violences liés aux discours d’incitation à la haine et à la diffusion de fausses informations à travers une implication active des participants dans la prévention et la résolution des conflits.

Il est financé par le fonds des Nations unies pour la consolidation de la paix et est prévu pour se tenir dans cinq autres localités de la Côte d’Ivoire.

(AIP)

gso/kam