Cet article a été publié le: 14/12/20 8:57 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les leaders d’opinion de Bocanda sensibilisés sur les dangers des feux de brousse

Bocanda, 14 déc 2020 (AIP)- Les chefs de villages et de communautés, les présidents de jeunes et d’associations, les responsables de femmes et des comités de lutte contre les feux de brousse (…) de la sous-préfecture de Bocanda ont été instruits sur les dangers des feux de brousse et les bienfaits du reboisement.

Cette sensibilisation qui s’inscrit dans le cadre de la lutte contre les incendies de forêt et la déforestation, a eu lieu, jeudi 10 décembre 2020, à la salle des réunions de la préfecture de Bocanda, en présence du sous préfet, Koné Christ Richard. Elle a été animée par le capitaine des Eaux et forêts Kimou Assa.

“Les feux de brousse ont des conséquences imprévisibles et désastreuses. Ce sont des hectares de forêts et de plantations qui partent en fumée, ruinant ainsi vos efforts de tant d’années de travail et dégradant notre environnement. Souvent nous avons assisté à des incendies de campements voire des villages et même des pertes en vies humaines”, a t-il indiqué, s’appuyant sur des incendies survenus en 2019.

Le Cne Kimou recommande aux populations d’ériger des par- feux et des feux précoces autour de leurs plantations avant la mi- janvier, d’éviter la chasse aux rats et les cultures sur brûlis, les feux de cuisson dans les champs. Ces mesures devraient permettre de réduire considérablement les incendies de forêt dans le département de Bocanda.

Le capitaine des Eaux et forêts recommande aux leaders d’opinion de convaincre les populations afin qu’ elles initient des opérations de reboisement, afin de faire revivre le couvert forestier, car “la forêt présente beaucoup d’avantages pour l’écosystème . Elle est également source de richesse parce que vous pouvez vendre les bois que vous avez plantés.

Les Eaux et forêts sont disposées à apporter leur appui pour ces opérations de reboisement en mettant gratuitement à disposition des pépinières.

Le sous-préfet a donc demandé de relayer cette sensibilisation dans les villages et hameaux les plus reculés, afin que prennent fin les destructions de biens par le feu et que revive la forêt.

(AIP)

kkc/ask