Cet article a été publié le: 7/04/21 17:02 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les membres de la commission thématique genre de la CEI renforcent leurs capacités à Grand-Bassam

Grand-Bassam, 07 avr 2021 (AIP)-  La Commission électorale indépendante (CEI) avec l’appui technique et financier d’ONU-Femmes organise du mercredi 07 au vendredi 09 avril à Grand-Bassam, un atelier de formation des membres de la Commission thématique genre (CTG) à la gestion des questions de genre au sein de l’Institution.

Pendant trois jours, les participants seront outillés sur la gestion des questions de genre afin de prendre en compte cette dimension genre d’une part et d’autre part, il s’agira de faire de la CTG une commission spécialisée pleinement opérationnelle susceptible d’assurer une coordination optimale des interventions envisagées par la stratégie genre de la CEI.

Au nom de la CEI, son  premier vice-président, Koné Sourou s’est réjoui de cet atelier qui aborde une autre étape de la matérialisation de l’engagement de la CEI à faire de l’approche genre une pratique socialisée au sein de l’institution après le coup d’accélérateur de mise  en place  de la CTG, le 9 décembre 2020 et la validation du plan d’action budgétisé de la stratégie Genre en 2021.

Ces étapes visent à promouvoir l’égalité entre les sexes dans le processus électoraux et la participation électorale des femmes et des jeunes.

Pour le responsable programme d’ONU Femmes, Doumbia Yacouba, cette formation  qui s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation de la stratégie genre de la CEI, marque une meilleure institutionnalisation du genre au sein de la CEI et dans les activités électorales en Côte d’Ivoire.

Tous ces projets visent à améliorer, le taux de participation des femmes aux scrutins à venir en Côte d’Ivoire car selon les résultats définitifs des élections législatives proclamées par le Conseil Constitutionnel en la date du jeudi 25 mars 2021 avec, sur un total de 254 députés, 222 hommes élus contre 32 femmes soit un pourcentage de 12,59%.

La loi n°2019-870 du 14 octobre 2019 favorisant la représentation de la femme dans les assemblées élues adoptée en conséquence, ainsi que le décret n°2020-941 du 25 novembre 2020 qui en fixe les modalités d’application ordonne aux partis politiques de présenter au moins 30% de candidates pour les assemblées élues.

La Côte d’Ivoire occupe la 157ème place sur 162 pays dans le monde, selon le rapport 2019 de l’indice d’inégalité du genre.

Le rapport mondial d’Onu-Femmes sur les droits des femmes 25 ans après Beijing, note une forte présence des femmes dans la politique que jamais à savoir 25% des sièges parlementaires sont désormais occupés par les femmes, soit le double de la proportion de 1995 (11%).

Pendant les élections de 2019, les femmes ont obtenu 30% des sièges parlementaires dans les pays ayant institués des quotas par rapport à 18% dans les pays ne disposant pas de quotas.

(AIP)

ko/bsp/ask