Cet article a été publié le: 23/11/20 7:59 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les membres de Skema Alumni exhortés à la culture des résultats en entreprise

Abidjan, 23 nov 2020 (AIP)-  Skema Alumni, une association des anciens diplômés de l’école de commerce Skema Business School de France, exhorte ses membres aujourd’hui dans la vie active, à la culture des résultats dans leurs différentes entreprises.

Un des premiers pensionnaires de cette école, l’ivoirien François De Sales N’Zé, aujourd’hui installé à son propre compte après avoir servi à de hautes fonctions dans de nombreuses entreprises tant en Côte d’Ivoire que sur le continent africain, a déploré le fait que l’atteinte des résultats ne soient pas une priorité pour certains entrepreneurs.

“Quand je suis revenu de France et que j’ai commencé à me frotter aux réalités au plan national, ce que j’ai remarqué est que les gens n’avaient pas la culture des résultats, d’atteinte des objectifs or ce sont les objectifs qui vont guider les résultats”, a dénoncé M. N’Zé, vendredi 20 novembre, à Abidjan, lors d’une rencontre de partage d’expériences avec des membres.

Partageant sa “riche” carrière en entreprise et côté entrepreneuriat, il a révélé à ses jeunes frères que la vie n’a pas été rose car à des moments donnés, il lui a fallu se battre pour surmonter les difficultés qui se sont dressées sur son chemin et avancer vers le but.

« Dans la vie, tout n’a pas été rose, on a eu parfois des difficultés mais on a géré tout ça. Si je suis arrivé là, c’est grâce à mes études en commerce. Il faut savoir se battre car rien n’est linéaire dans la vie », a conseillé le directeur associé S&F Skema 90.

La sortie de François N’Zé s’inscrivait dans le cadre des activités de Skema Alumni, cette association des anciens étudiants de l’école de commerce Skema business school qui ont décidé de se réunir pour mieux faire connaître l’école par la promotion de ses qualités ainsi que tous ceux qui appartiennent à l’association.

Dirigée par Joseph Sié, l’association existe depuis deux ans et revendique une cinquantaine de membres qui ambitionnent, à travers ces rencontres, de créer un cadre au sein de cette communauté qui grandit pour resserrer les liens et aussi de pouvoir aussi par la suite mener des actions caritatives dans le futur.

(AIP)

fmo