Cet article a été publié le: 12/05/21 14:22 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Les musulmans de Sikensi invités à renoncer aux vices après le Ramadan

Sikensi, 12 mai 2021 (AIP) – Le président du Conseil supérieur des Imams, des mosquées et des affaires islamiques (COSIM) de Sikensi, El Hadj Diaby Moustapha, a invité mercredi 12 mai 2021, la communauté musulmane de sa circonscription, à renoncer à tous les vices après le mois de Ramadan.

L’imam Diaby Moustapha a lancé son vibrant appel dans son sermon au cours de la grande prière marquant le début de la fête du ramadan en présence du député-maire de Sikensi, N’Gata Brié Joseph.

Le guide religieux, s’exprimant sur l’esplanade de la mairie, a plaidé auprès de ses coreligionnaires, afin qu’ils persévèrent dans la prière au delà de la période de jeûne et de pénitence. Il leur a déconseillé de replonger chaque fois dans les travers du monde et d’attendre le mois du Ramadan, parce qu’il est annoncé comme le moment qui absout les péchés de mille mois d’adorations. “Personne n’est maître de son destin pour décider du moment opportun pour décéder et accéder au paradis que nous offre Dieu”, a prévenu l’imam.

M. Diaby a aussi remercié le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara et les autorités de Sikensi et de la région de l’Agneby-Tiassa, pour leur soutien de toute nature à sa communauté durant le mois de carême, avant de prier pour la paix et la cohésion sociale dans le pays.

Le député-maire de Sikensi, N’Gata Brié Joseph, a au nom du préfet de Sikensi, Anima Aka, du président du conseil régional de l’Agneby-Tiassa et ministre de la Santé, Pierre Dimba, encouragé les musulmans de Sikensi à demeurer unis dans la prière et faire confiance à leurs autorités qui resteront toujours à leurs côtés.

(AIP)

km/sdaf/kam