Cet article a été publié le: 20/07/21 12:41 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les organisations locales de Touba formées au suivi citoyen minier

Touba, 20 juil 2021 (AIP)- Une dizaine d’organisations de la société civile (OSC), d’associations et de syndicats de Touba ont bénéficié d’un renforcement de capacités sur le suivi citoyen des fonds destinés aux comités locaux de développement minier (CLDM) en faveur des populations impactées par les entreprises minières.

Ce séminaire de formation, tenu du 14 au 16 juillet 2021 à Touba à l’initiative du Réseau des éducateurs aux droits de l’homme, à la démocratie et au genre, avec le financement de l’Union européenne, visait à outiller ces organisations pour faire “le suivi citoyen de la gestion du fonds destiné au développement communautaire, inscrit dans le code minier de 2014”, a indiqué le coordonnateur Touré Moussa.

Les participants au séminaire ont été formés au suivi citoyen des affaires publiques des actions des CLDM, aux techniques du plaidoyer, au code minier, au contrat minier et aux droits fondamentaux des communautés minières impactées par les entreprises minières.

Les CLDM reçoivent, des entreprises minières, 0,5% de leur chiffre d’affaires pour un développement local. Le rôle des OSC, dans ce processus, est de veiller à la transparence de la gestion du fonds.

Les OSC ont, dans leur ensemble, exprimé leur adhésion à ce projet et leur satisfaction pour avoir bénéficié de cette formation. “Nous avons reçu des outils pour inculquer aux communautés impactées, le savoir et savoir-faire sur le code et le contrat miniers, afin qu’elles puissent revendiquer leurs droits. “Surtout que nous sommes le relais entre les autorités et les populations impactées”, a déclaré le représentant du conseil régional des droits de l’homme du Bafing, Zoumavé Jean Baptiste.

Il est prévu la mise en place dans les semaines à venir d’un comité de veille citoyen pour la pérennisation de ce projet.

(AIP)

dm/eaa/kp