Cet article a été publié le: 14/09/20 10:13 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les points saillants d’une visite « historique » au cœur du pays Morofouè (Round up)

Abidjan, 14 sept 2020 (AIP)- Le président de la République, Alassane Ouattara, vient de boucler une visite d’Etat de quatre jours dans la région du Moronou où il a eu à communier avec les différentes populations de cette circonscription administration. Retour sur les points saillants d’un séjour « historique » du chef de l’Etat au cœur du pays Morofouè.

Le pari gagné de la mobilisation

Depuis le mercredi 9 septembre 2020 où le président de la République, Alassane Ouattara a foulé le sol de Bongouanou jusqu’à la fin de son périple, il a eu droit à un accueil chaleureux de la part des populations qui massées le long des artères n’avaient de cesse de l’ovationner ou fredonner des chants en son honneur. Tout à fait normal car il s’agissait de la toute première d’Etat d’un président de la République dans cette zone du centre-est depuis l’accession à l’accession à l’indépendance de notre pays.

C’est à juste titre que le Président, lors de son allocution, a salué cette mobilisation « exceptionnelle » des populations. Reconnaissant avoir été impressionné par l’accueil des différentes couches socio-professionnelles, il a remercié tous les acteurs qui ont contribué à cette mobilisation.

« Merci pour cette mobilisation exceptionnelle. C’est impressionnant. Je suis comblé », avait souligné M. Ouattara.

 

Des investissements colossaux réalisés dans la région

Conformément aux principes des visites d’Etat, le Moronou n’a pas été en reste des actions de développement. Aussi des investissements colossaux ont-ils réalisés dans les trois départements. Dans le secteur de l’Education, 716 classes de classes primaires et préscolaires et sept collèges ont vu le jour.

Le taux d’électrification est passé de 63% en 2011 à 87% à juin de cette année, des centres de santé ont été construits, des unités de production d’eau potable ont été renforcées et les travaux de voiries (bitumage et reprofilage de routes) sont palpables dans la région.

D’ailleurs, durant son séjour dans la région, le Président Ouattara a procédé à la mise en service d’une unité de production d’eau potable à Ehuikro et Broukro, commune de Bongounou et la mise sous tension des villages de Nanan-Assouakro (Bongouanou), Assikro (Arrah), Assiè-Apkessè  (M’Batto) et Broukro.

Le chef de l’Etat a promis aux populations de tout mettre en œuvre pour rattraper le retard accusé par le Moronou, lui qui a reconnu que cette région a été longtemps privée d’investissements et qu’il faille accentuer les efforts à cet effet. « Vous serez heureux dans quelques mois », a-t-il promis aux populations lors de son meeting de jeudi, à M’Batto.

 

Les opportunités d’insertion socio-professionnelle renforcées

Le Président Ouattara a relevé le « travail remarquable » de la Première dame à travers son Fonds d’aide aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) mis à la disposition de la gente féminine. Il s’est particulièrement réjoui du bon comportement des femmes du Moronou qui sont à un taux de remboursement de 98% des prêts consentis.

C’est pourquoi, pour poursuivre la dynamique d’autonomisation des femmes de cette région, la Première dame a décidé de la hausse de leur dotation de 500 millions de francs CFA. De 800 millions de francs CFA, le Moronou bénéficiera désormais de 1,3 milliard de francs CFA.

Les jeunes, de leur côté, ont été informés de la mise en place d’un programme d’aide de 1,3 milliard de francs CFA pour 4600 postulants.

S’engageant à poursuivre les efforts pour sortir le maximum de personnes de la pauvreté, il a exhorté les uns et les autres à profiter des projets d’insertion socio-professionnelle pour contribuer au développement de cette région.

 

Des doléances des populations satisfaites

Les doléances des cadres du Moronou ont été consignées dans un livre blanc mais celles qui tenaient à cœur les populations rurales portaient sur l’électrification et la voirie. Lors du meeting de clôture à Bongouanou, le chef de l’Etat a promis de les examiner avec les ministres concernés.

Sur le champ, il a accordé une oreille attentive à celles portant sur le bitumage de certains axes routiers notamment M’Batto-Anoumamba-Céchi, un tronçon qui permettra aux populations de parcourir désormais une distance relativement courte pour se rendre à Abidjan.

Il a annoncé aussi la construction de deux commissariats de police dans les villes d’Arrah et de M’Batto pour renforcer l’aspect sécuritaire dans la région.

Du mercredi 9 au samedi 12 septembre, le président de la République, Alassane Ouattara, a séjourné dans le Moronou dans le cadre de ses visites d’Etat dans les différentes régions du pays. Pendant quatre jours, il a présidé un conseil des ministres, inauguré des infrastructures économiques, fait des dons à des couches socio-professionnelles et animé des meetings dans les trois chefs-lieux de départements.

Cette visite d’Etat était la 30è du genre depuis 2013. La prochaine étape sera celle de la Marahoué, avec pour chef-lieu de région la ville de Bouaflé, du 23 au 26 septembre.

(AIP)

fmo