Cet article a été publié le: 22/07/21 12:37 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les pompiers civils de Bouna observent le service minimum pour cause de grève

Bouna, 22 juil 2021 (AIP)-Les pompiers civils de Bouna observent depuis lundi 19 juillet 2021 le service minimum en raison d’une grève nationale lancée par le Syndicat des agents actifs de la protection civile de Côte d’Ivoire (SAAPC-CI).
Depuis lundi, les pompiers civils de Bouna manifestent leur mécontentement par le port du banderoles rouges. Selon le responsable syndical régional, Nicaise Coulibaly, aucun intérêt n’est porté par les autorités à cette corporation.
Il souligne que les revendications des pompiers civils de Côte d’Ivoire, quoique légitimes et bien fondées, n’ont jamais été prises en considération par les autorités qui, bien au contraire, ont toujours montré une totale indifférence face à leur souffrance et misère.
“Si jusqu’au mercredi 28 juillet 2021 rien n’est fait, la grève va se durcir, ce qui consistera à la fermeture de tout les centres de secours d’urgence du pays. Nous, pompiers professionnels de Côte d’Ivoire, ne voulons plus de promesses, on veut des réponses immédiates”, a-t-il martelé.
En effet, les pompiers civils de Côte d’Ivoire réclament le rappel de 16 mois de la prime Covid-19, l’homologation de leurs galons, l’indemnité de risque, d’astreinte et de sujétion et la revalorisation de leur prime trimestrielle à 50%.
(AIP)
on/fmo