Cet article a été publié le: 12/01/22 10:04 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les pompiers civils de Côte d’Ivoire suspendent momentanément l’observation de la journée continue

Bouaflé, 12 jan 2022 (AIP)- L’Intersyndicale de l’Union nationale des pompiers civils (UNAPC), du Syndicat des agents actifs de la protection civile (SAAPC) et du Syndicat national pour la renaissance des pompiers (SYNAREP) de Côte d’Ivoire a suspendu momentanément l’observation du système de la journée continue qui commence de 7H30 pour s’achever à 16H30 avec une pause de 12H30 à 13h 30 pour revenir à l’ancien système afin de donner une chance au dialogue avec les autorités.

“A partir de mercredi 12 janvier 2022 à 7H30, les pompiers civils devront observer les gardes de nuit ainsi que le service pendant le week-end et les jours fériés. Cela pour faciliter le dialogue avec les autorités et l’Intersyndicale UNAPC, SAAPC et SYNAREP de Côte d’Ivoire”, a déclaré leur parole, Fofana Sié, à l’issue d’une assemblée extraordinaire tenue mardi 11 janvier 2022, à Bouaflé.

Il a souligné le maintien de trois points de réclamation qui sont le rappel de 22 mois d’arriérés de la prime à COVID-19, l’homologation de leurs galons et l’indemnité de risque de sujétion et d’astreinte.

Les pompiers civils de Côte d’Ivoire avaient entamé le 13 décembre 2021, le système de la journée continue, observée à la Fonction publique ivoirienne, pour la satisfaction de leurs revendications.

Ils sont répartis dans des Centres de secours d’urgence (CSU) dans les 31 régions du pays et ont les mêmes missions que ceux qui sont basés à Abidjan, Yamoussoukro et Bouaké.

(AIP)

ns/cmas