Cet article a été publié le: 17/09/22 12:32 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les populations d’Azureti formées aux techniques d’atténuation et d’adaptation à l’érosion côtière

Grand -Bassam, 17 sept 2022 (AIP) – La  Convention de la société civile  ivoirienne (CSCI)  a formé, jeudi 15 septembre 2022,  la population d’Azureti  sur les techniques d’atténuation et d’adaptation à l’érosion côtière, ainsi que sur le genre et l’inclusion.

Cette formation a consisté à outiller les participants sur les causes et les conséquences de ce phénomène, les pratiques résilientes face à ses effets, sur le genre et inclusion dans la lutte et sur comment élaborer le processus de plaidoyer en milieu communautaire.

Le conseiller spécial du maire de Grand Bassam, Koffi Louis de Gonzague, a invité les populations à se mobiliser pour faire face au phénomène de l’érosion côtière.

Les femmes ont pris l’engagement de se mobiliser autour de ce sujet en se constituant en  une brigade de surveillance  des tâches quotidiennes des riverains pour contribuer à réduire les impacts  de l’érosion côtière sur les populations.

Le  chargé de suivi -évaluation du projet Benkadi, Soumahoro Aboubacar,  a rappelé que  le projet Benkadi en Côte d’Ivoire met l’accent sur l’atténuation et l’adaptation des effets de l’érosion côtière sur les populations riveraines dans cinq  régions du sud et la préservation de sept principales aires protégées face aux agricultures extensives dans dix régions du pays.

Le projet ” Benkadi” est financé par le ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas en partenariat technique avec l’université Félix Houphouët-Boigny  et l’Observatoire Ivoirien pour la gestion durable des ressources naturelles ( OIREN)

(AIP)

ko/akn/kam