Cet article a été publié le: 8/12/21 17:56 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les populations de Bangolo font des propositions pour prévenir les violences politiques et électorales

Bangolo, 08 déc 2021 (AIP) – Les populations de Bangolo ont fait des propositions à l’ONG Indigo Côte d’Ivoire, en vue de la prévention  des violences politiques et électorales, lors d’un atelier d’information et de sensibilisation animé par le sous-préfet de Kahen-Zarabaon, Silué Pefani Ali, mardi 07 décembre 2021.

Les populations ont proposé aux autorités administratives et coutumières d’établir une franche et douce collaboration avec les diverses couches sociales du département.

Selon elles, cette collaboration va permettre à tous de fournir des informations en vue de la préservation de la cohésion sociale.

M. Silué a profité de l’occasion pour expliquer les diverses formes de conflits afin d’orienter les participants vers d’autres pistes de préservation de la paix et des méthodes d’obtention de la cohésion sociale après une période de tension.

« Nous, femmes de Bangolo, invitons les habitants du département à fournir à la gendarmerie et à la sous-préfecture toutes les informations et toutes les rumeurs susceptibles de créer des conflits dans le département », a affirmé Zonzaé Odette, issue de la localité de Wongbaé.

L’atelier avait pour objectif de renforcer la communication entre le corps préfectoral, les chefs coutumiers, les leaders d’opinion et les élèves du département pendant les périodes ”chaudes”. Il a enregistré la participation d’invités venus de Béoumi ainsi que des communes abidjanaises de Yopougon et d’Abobo.

(AIP)

jn/kygt/bsb/cmas