Cet article a été publié le: 30/08/21 13:23 GMT

Côte d’Ivoire – AIP/ Les populations de Kani sensibilisées sur la maladie à virus Ebola

Kani, 30 août 2021 (AIP) – Les populations de la commune de Kani (Centre-ouest, région du Worodougou), à travers les leaders de communautés et les guides religieux, ont été, au cours d’une rencontre organisée par le district sanitaire dans la salle de réunions de la préfecture, sensibilisées sur la maladie à virus Ebola dont un premier cas a été récemment détecté en Côte d’Ivoire.

Pour le responsable de la surveillance épidémiologique au district sanitaire de Kani, Allechi Didier, la vigilance doit être de mise pour contrer cette maladie hautement mortelle. D’où les recommandations de se laver régulièrement les mains, d’éviter de toucher les fluides corporels étrangers et de se retenir de consommer de la viande de brousse.

Face à la découverte, le 11 août 2021 à Abidjan, d’un premier cas importé de Guinée, le gouvernement ivoirien a arrêté plusieurs mesures sanitaires dont la fermeture des frontières entre les deux pays, l’isolement de la personne malade et des cas contacts dénombrés à ce jour, ainsi que la vaccination des groupes cibles dont le personnel soignant et les forces de sécurité aux frontières avec près de 5 000 doses de vaccins anti-Ebola immédiatement disponibles.

« Chers parents, soyons vigilants et respectons les mesures prises contre cette maladie », a conseillé le secrétaire général de la préfecture, Yao Kouacou Antoine, qui a également profité de l’occasion pour inviter les populations à se faire vacciner contre la COVID-19.

Avec un taux de létalité qui avoisine les 90% lors de certaines épidémies, la maladie à virus Ebola dont l’avant-dernière détection en Côte d’Ivoire remonte à 1994 semble sous contrôle.

(AIP)

ffc/kkp/fmo