Cet article a été publié le: 24/11/22 14:34 GMT

Côte d’Ivoire- AIP/ Les populations de la sous-préfecture de Guintéguéla sensibilisées sur la révision de la liste électorale

Touba, 24 nov 2022 (AIP)- Le sous-préfet de Guintéguéla, Kouassi Serge N’Failissou, a sensibilisé les populations de sa localité sur l’opération de la révision de la liste électorale qui a démarrée le 19 novembre et se poursuit jusqu’au 10 décembre.

“L’opération de révision de la liste électorale en cours porte sur l’actualisation de l’ancienne liste électorale, notamment les changements des anciennes données et l’inscription des nouveaux électeurs”, a expliqué M. Kouassi, lundi 21 novembre 2022, lors d’une séance publique d’information.

Pour être électeur, il faut être ivoirien, âgée de 18 ans révolus, être inscrit sur la liste électorale et jouir de ses droits civiques et politiques. Les âgés de 18 non inscrits sur la liste électorale, ne peuvent pas voter.

Le préfet a déploré le faible engagement des populations depuis le lancement de l’opération et regretté le nombre élevé de personnes non déclarées à l’état civil, au nombre desquelles des adultes. Il s’est aussi engagé à s’attaquer à cette problématique dans les mois à venir tout en les exhortant à se mobiliser afin que cette opération soit une réussite totale dans la localité.

L’agent technique d’appui (ATA) de la CEI, Djakarta Yao Adolphe a, pour sa part, rappelé les six étapes de la révision de la liste électorale dont la toute première est le recensement électorale qui a cours maintenant.

Les autres étapes suivront, selon lui, jusqu’à la production de la liste électorale définitive et des cartes d’électeurs en transitant par le contentieux. Il a en outre, communiqué la liste des pièces requises en fonction de l’objet de l’inscription à savoir, la carte d’identité en cours de validité, l’attestation d’identité et le certificat de nationalité.

(AIP)

dm/acc/ad/fmo