Cet article a été publié le: 15/09/20 19:55 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Les populations de N’douci s’engagent à préserver la paix

Tiassalé, 15 sept 2020 (AIP)- Les populations de la commune de Ndouci, dans l’Agnéby-Tiassa, ont affirmé leur ferme volonté de préserver la paix et la cohésion sociale dans leur circonscription.

Lors  d’une réunion initiée par le préfet du département de Tiassalé à la salle des réunions de la sous préfecture, le lundi 14 septembre 2020, les élus, les autorités coutumières et les responsables de jeunesse et de femmes, ont affirmé leur engagement à préserver la paix au sein de la population.

A cette occasion, les élus locaux du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) ont indiqué “n’avoir pas donné de mots d’ordre pour manifester et ils n’en donneront pas quelque soit la décision que prendra le conseil constitutionnel en rapport avec la validation ou non de certaines candidatures à l’élection présidentielle d’octobre 2020 ”.

Ainsi, le maire Oboumou Marcelin a invité les jeunes à dénoncer ”toutes personnes étrangères de la commune qui seraient tenter de venir troubler la quiétude”.

Il leur a aussi demandé d’éviter de se faire justice.

Pour sa part, l’ex-député Kouamé Nguessan, a rassuré le préfet sur l’engagement des fils et des filles de Ndouci à vivre en paix avec les autres. Pour lui, les rumeurs et les personnes qui sont actives dans le commerce de la drogue sont les véritables problèmes de Ndouci.

Les représentants des différentes communautés ont pris, quant eux, la résolutions de sensibiliser autochtones et allochtones afin de préserver la paix et la stabilité à Ndouci.

Des violences ont émaillée la ville de N’douci occasionnant d’importants dégâts les 21 et 22 août à l’appel de l’opposition  de manifester contre la candidature d’Alassane Ouattara à un troisième mandat.

(AIP)

kd/ebd/fmo