Cet article a été publié le: 16/11/22 12:35 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ les populations de Tengrela plaident pour des centres d’enrôlement fixes dans certains villages

Tengrela, 16 nov 2022 (AIP) – Les populations du département de Tengrela ontplaidé pour des centres d’enrôlement fixes dans les localités de Féni, Missasso et Bougoula dans le cadre de la révision de la liste électorale.

Un leader politique, Lanciné Diabaté, a fait cette doléance lors d’une journée de sensibilisation initiée par l’institut national démocratique (NDI) mardi 15 novembre 2022. Y ont pris part, au foyer municipal, des jeunes, des femmes, des responsables de la commission électorale indépendante (CEI) et des autorités locales.

Selon monsieur Diabaté, par ailleurs président de la cellule inter-partite pour des élections démocratiques (CIED),

Il s’agit de trois gros villages avec un nombre important de populations. Ces villages, a-t-il avancé, avaient boycotté les opérations du dernier recensement en raison du manque d’agents fixes sur leur sol.

« Les enjeux sont grands et pour éviter de nouveaux couacs il serait judicieux de revoir les choses avec ces villages », a conseillé monsieur Diabaté.

« Je vais me référer à ma hiérarchie pour votre doléance parce que je n’ai pas le pouvoir d’immobiliser les équipes là où elles n’avaient pas été prévues », a répondu le président départemental de la commission électorale indépendante (CEI), Daouda Koné tout en invitant les leaders politiques et autorités à apporter leur contribution pour la résolution concertée de cette situation avant le début des opérations annoncé pour samedi 19 novembre 2022.

(AIP)

kkc/ask/fmo