Cet article a été publié le: 16/06/22 15:48 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Les populations éligibles invitées à souscrire au fonds FSS COVID-19 à San Pedro

San Pedro, 16 juin 2022 (AIP)-Le ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté invite les populations de San Pedro éligibles aux Fonds spécial de solidarité et de soutien d’urgence humanitaire COVID-19 (FSS COVID-19), à se faire recenser auprès des structures compétentes, afin d’en bénéficier.

Le chef de la délégation du ministère de la solidarité  et de la lutte contre la pauvreté, Mme Yapo Virginie, représentant le secrétaire exécutif du FSS COVID-19, a lancé l’appel à l’endroit des potentiels bénéficiaires, mercredi 15 juin 2022 à San Pedro, lors d’une séance de sensibilisation sur les conditions d’accès à ce fonds.

Le Chef de l’Etat ivoirien a mis en place le FSS COVID-19, par ordonnance du 15 avril 2020, pour financer les interventions de solidarité du gouvernement à l’égard des personnes affectées par la maladie à Corona virus (COVID-19) et/ou par ses conséquences.

Le bénéficiaires sont, entre autres, les personnes rendues vulnérables par les effets du COVID-19 et leur famille, particulièrement les personnes âgées, les personnes en situation de handicap, les femmes chefs de famille, les familles de personnes indigentes décédées du fait du COVID-19, les malades indigents, les orphelinats, les pouponnières et les enfants en situation de rue confinés du fait du COVID-19.

Ces personnes sont invitées à se rapprocher des services de recensement compétents pour avoir les bonnes informations et se faire enrôler, afin d’éviter les rejets de dossiers ou des retards de traitement dus à certaines anomalies. Elles peuvent se rendre, notamment, dans les préfectures et sous-préfectures, à la direction régionale de la femme, de la famille et de l’enfant, à la direction régionale de l’emploi et de la protection sociale, dans les mairies, au conseil régional et les centres sociaux. L’opération d’enrôlement est gratuite.

Mme Yapo a indiqué que, du fait des anomalies constatées, la validation de certaines listes des premiers souscripteurs a été différée pour correction auprès des structures sources. Ces anomalies concernent les doublons de numéros de téléphone ou de documents d’identifications, les numéros de documents d’identification mal renseignés ou absents, la date de naissance non renseignée ou erronée, l’absence de critères de vulnérabilités, les erreurs sur noms et l’absence de justificatif du décès du parent du fait du COVID-19.

Les  personnes ayant  déjà bénéficié du fonds en tant que ménages vulnérables ou travailleurs mis au chômage technique et  celles  ayant été prises en charge par le projet des filets sociaux productifs, font l’objet de rejet des listes.

Le FSS COVID-19 octroie aux ménages vulnérables 75.000 FCFA payables en une seule fois par transfert monétaire et 500.000 F CFA par chèque ou virement bancaire, aux familles endeuillées.

Depuis sa mise en œuvre, le FSS COVID-19 a permis de soulager plus 350.000 ménages vulnérables et plus de 20.000 travailleurs mis au chômage technique du fait du COVID-19, au niveau national.

Cette sensibilisation se déroule simultanément dans les régions de l’Agneby-Tiassa, Loh Djiboua, Bere, Nawa et Gbôklè où le taux de prise en charge de bénéficiaires du FSS COVID-19 est jugé faible comme à San Pedro.

(AIP)

nbf/ask