Cet article a été publié le: 22/04/21 13:39 GMT

Côte d’Ivoire AIP/ Les responsables de l’éducation apportent leur assistance aux mineures séquestrées à Grand-Lahou

Grand-Lahou, 22 avr 2021 (AIP)- La directrice régionale de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (DRENA) de Dabou, Fofana née Sangaré Sarah, a apporté son assistance aux mineures présumées séquestrées par l’institutrice à Grand-Lahou.

Une institutrice à l’école primaire et préscolaire publique Lowa Beugré de Grand-Lahou a été mise aux arrêts par la police, mercredi 21 avril 2021, pour séquestration régulière de  trois mineures pendant ses ébats sexuels avec son amant activement recherché, rappelle-t-on.

“Lorsque nous avons appris la nouvelle de séquestration sur des mineures nous avons effectué le déplacement à Grand-Lahou surtout que cet acte regrettable a été perpétré par une institutrice”, a indiqué Mme Fofana.

Elle a indiqué que son déplacement s’inscrit dans le cadre scolaire même si l’enseignante a posé l’acte sur des élèves (dont deux scolarisée) qui sont sur sa coupole en dehors de sa zone de compétence.

La  directrice régionale a annoncé qu’un soutien moral et financier  sera apporté aux deux élèves qui ont subi les sévices corporels. « Nous suivrons régulièrement ces élèves dont l’une est en classe de CP2 et l’autre en classe de sixième », a-t-elle ajouté.

L’Inspecteur de l’enseignement primaire et préscolaire (IEPP) de Grand-Lahou, Kongo Joson, a indiqué qu’il mettra tout en œuvre afin que les deux élèves puissent reprendre les cours dans les plus brefs délais et dans de meilleures conditions de travail.

(AIP)

rk/yc/tad/fmo