Cet article a été publié le: 31/08/21 16:19 GMT

Côte d’Ivoire-AIP / Les sciences sociales dans la recherche scientifique au centre d’un colloque à Abidjan

Abidjan, 31 août 2021 (AIP)- Le groupe de recherche ‘’Gouvernance Société Développement Economique’’ (GSDE) du Centre suisse de recherche scientifique en Côte d’ivoire (CSRS) a organisé un colloque à Abidjan-Cocody, sur la contribution des sciences sociales dans la recherche scientifique face aux enjeux de développement durable.
Selon le chef du groupe de recherche GSDE du CSRS, Dr Adou Djané, ce colloque avait pour objectif de présenter l’apport des sciences sociales dans une approche pluridisciplinaire sur des thématiques clés du développement durable, porté par le CSRS. Il s’agit notamment de la biodiversité, de l’agriculture, de l’environnement, de la santé  et la nutrition.

A cette occasion, des chercheurs des sciences sociales au CSRS ainsi que leur partenaires scientifiques et techniques ont présenté, mercredi 25 août 2021, les résultats saillants de leurs travaux scientifiques, qui apportent des réponses concrètes aux enjeux majeurs du développement en Côte d’Ivoire.

Le directeur général du CSRS, Pr Inza Koné, a engagé les communautés -aussi bien scientifiques que non scientifiques- pour une meilleure appropriation de la contribution des sciences sociales aux enjeux majeurs de développement. Il s’est félicité de ce colloque qui s’inscrit dans la dynamique des activités organisées autour de la célébration des 70 ans du CSRS.

La présidente du Conseil national des Droits de l’Homme, Namizata Sangaré, et le directeur général du Plan, Marcellin Cissé, ont donné des conférences inaugurales. Mme Sangaré s’est prononcée sur l’importance du respect des Droits de l’Homme et de la paix sociale dans un processus de développement. Le second conférenciera fait une présentation du Plan national de développement (PND) 2020-2025. 

Des enseignants chercheurs et associés au CSRS, notamment le socio-anthropologie, Dr Gilbert Fokou et l’économiste du développement et de l’environnement, Dr Ariane Amin, la géographe, Dr Estelle Kabran et la coordonnatrice du programme Afrique One Aspire, Kathrin Hietz-Topka, ont exposé d’autres pistes sur les modalités de mise en œuvre du développement durable dans la société.

(AIP)

tg/gak/cmas