Cet article a été publié le: 25/06/21 10:19 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Les travaux autoroutiers d’Abidjan entrent dans leur phase active

Abidjan, 25 juin 2021 (AIP)-Le ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier, Amédé Kouakou s’est dit satisfait des travaux de la voie de contournement de la ville d’Abidjan (Y4) et de l’autoroute Abidjan-Carrefour Jaqueville, sur l’axe menant à Dabou, jeudi 24 juin 2021, lors d’une visite de chantier.

Sur le tronçon du Nord et le carrefour Jacqueville, d’un coût 66,319 milliards Fcfa, les travaux comprennent la réalisation d’une autoroute en 2×2 voies, de deux contre-allées de 5 mètres de larges chacune, la construction de deux ouvrages d’art de type fly over, de cinq passerelles piétonnes au-dessus de l’autoroute de Yopougon, de deux clôtures de protection le long de la voie autoroutière et l’éclairage public sur les 19 km du projet.

« Dans le grand Abidjan, la zone de Songon regorge plusieurs promotions immobilières. Ce qui fait qu’on a une congestion importante sur cette route qui mène à Dabou. Nous avons de gros embouteillages aux heures de pointe. C’est dans ce cadre que la Côte d’Ivoire a sollicité et obtenu de Banque africaine de développement (BAD), le financement de ce projet », a expliqué le ministre Amédé Kouakou.

Sur place, 500 travailleurs sont à la tâche sur ce chantier réalisé par l’entreprise Sogea Satom. Le chantier devrait être livré selon les termes du contrat en mars 2022.

« Les travaux sont prévus pour durer 17 mois. C’est vrai avec la forte urbanisation, il y a beaucoup de contraintes mais l’entreprise a promis tenir le délai en vue de l’achèvement des travaux en mars 2022. Il nous reste encore neuf mois. Nous prenons toutes les dispositions avec l’entreprise pour tenir les délais afin que les populations puissent mieux se déplacer », a promis le ministre.

Au niveau du contournement de la ville d’Abidjan (Y4), les travaux d’un coût de 87 milliards Fcfa, financés par la BAD devraient s’achever en juin 2022.

Il s’agit de la réalisation d’une autoroute en 2×2 voies, de la construction d’un viaduc en béton, de 5 passagers passages inférieurs et 14 supérieurs, de deux clôtures de protections le long de la voie autoroutière et de l’éclairage sur 26 km du projet.

Amédé Kouakou s’est dit satisfait des travaux de contournement de la ville d’Abidjan (Y4) et entre l’autoroute du Nord et le carrefour Jacqueville.

Sur ce tronçon long de 26,5 km, les entreprises China Gezhouba group company LTD et Groupement de coopération internationale Herman Chine, ont déjà consommé 35% du délai et ne sont qu’à 8% du taux d’exécution de ces travaux.

« C’est vrai qu’il y a eu quelques contraintes de démarrage du projet mais par rapport au temps consommé, nous estimons que le volume des travaux est très faible. L’objectif de ma visite, c’est de demander aux entreprises exécutantes et aux missions de contrôles de s’activer pour que les travaux soient livrés dans les délais », a prévenu Amédé Koukou.

Tous ces chantiers inscrit dans le cadre du Projet de transport urbain d’Abidjan (PTUA) vise entre autres à améliorer des conditions de vie de la population dans sa zone d’influence, d’améliorer la compétitivité du Port d’Abidjan, de faciliter les liaisons transversales du pays d’Est en Ouest et encourager les populations à habiter dans les banlieues pour désengorger Abidjan.

(AIP)

bsp/tm