Cet article a été publié le: 29/07/21 8:40 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ L’idée de surveiller sa tension artérielle “insuffisamment ancrée” dans l’esprit d’un grand nombre de personnes

Dimbokro, 29 juil 2021 (AIP) – L’idée de surveiller sa tension artérielle est encore “insuffisamment ancrée” dans l’esprit d’un grand nombre de personnes, a déploré, mercredi 28 juillet 2021, à Dimbokro, le coordonnateur de projet à la Croix rouge, Loloux Zabo Phillipe, au démarrage d’une campagne de sensibilisation et de prévention des maladies cardiovasculaires.

Pour y pallier, le comité local de la Croix rouge en collaboration avec le district sanitaire de Dimbokro a initié la campagne de prévention des maladies cardio-vasculaires en mettant un point d’orgue sur la sensibilisation sur l’hypertension artérielle, une maladie “souvent silencieuse” (sans symptôme), dont les facteurs de risques sont, entre autres, le vieillissement, le surpoids, la sédentarité, la consommation élevée de sel, le tabac ou encore l’alcool.

Les maladies cardiovasculaires au nombre desquelles l’hypertension artérielle sont l’une des principales causes de mortalité en Côte d’Ivoire, a fait savoir M. Zabo, espérant que cette campagne de de sensibilisation, meublée par des prises de tension, de poids et des conseils d’usage, contribuera à la réduction du taux de risques cardio-vasculaires notamment chez  les personnes de 45 ans et plus des quartiers Comikro, Blaidy et Koffikro.

“Nous allons référer les cas d’hypertension avérés vers des structures spécialisées”, a-t-il promis.

La campagne de sensibilisation sur les maladies cardio-vasculaires prend fin jeudi 29 juillet.

(AIP)

ik/ask