Cet article a été publié le: 28/10/21 19:27 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/L’IEP regrette la fermeture de l’EPP 2 du groupe scolaire de Tobly-Bangolo par manque d’élèves

Guiglo, 28 oct 2021 (AIP) – L’Inspecteur de l’enseignement primaire (IEP) de Guézon, Silué Brahima, regrette la fermeture de l’EPP 2 du groupe scolaire de Tobly-Bangolo, à partir de cette rentrée scolaire 2021-2022 par manque d’élèves, mettant cet état de fait sur le compte de mésentente entre les populations villageoises.

M. Silué a formulé ce regret mardi 26 octobre 2021, lors de la cérémonie de remise de kits scolaires de la Fondation SEMAHE aux élèves de l’EPP Tobly-Bangolo 1 et 2.

L’IEP a expliqué à l’assemblée présente à la cérémonie que les effectifs dans les salles de classes de tous les niveaux du CP1 au CM2 ne sont pas conformes aux normes de l’éducation nationale, d’où l’obligation de l’inspection de regrouper les élèves de chaque niveau de l’EPP 2 et ceux de l’EPP 1, pour faire fonctionner seulement la première école à partir de cette rentrée scolaire. Et pour cause, il faut faire en sorte, que chaque classe reflète la réalité. Toute chose qui a contraint à mettre en veilleuse l’EPP 2, malgré l’existence de bâtiments de six salles de classes.

M. Silué a soutenu que “quand le privé prospère à côté du public, il y a un problème et alors nous les responsables de l’éducation nationale, nous sommes interpelés”

Il a, de ce fait, promis de jouer sa part, en mettant tout en œuvre pour faire revivre l’école publique à Tobly-Bangolo, tout en appelant autochtones, allogènes et étrangers à s’entendre pour éviter que les parents d’élèves dont les habitations sont situées juste à côté de l’EPP aillent inscrire leurs enfants de l’autre côté de la route dans le privé.

Silué Brahima a, par ailleurs, invité les parents à scolariser tous leurs enfants sans exception.

Tobly-Bangolo a été créé en 1965 par feu Toguéi Léon, chef de province de l’ancien cercle de Man. Le village est situé à 17km de Duékoué, chef-lieu de département et de région, et à cinq de la sous-préfecture de Guézon, sur la nationale reliant Duékoué et Daloa, en passant par Guéssabo.

(AIP)

ja/ask