Cet article a été publié le: 17/07/22 10:50 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ L’INP-HB invité à produire des compétences en matière d’hévéa et palmier à huile

Yamoussoukro, 17 juil 2022 (AIP) – Le directeur général du Conseil hévéa-palmier à huile, Edmond Coulibaly, a  appelé, samedi 16 juillet 2022 à Yamoussoukro, l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INP- HB) à produire des cadres compétents dans la technologie de la graine et du caoutchouc afin que la Côte d’Ivoire « passe à un stade de transformation ».

Edmond Coulibaly qui participait à l’édition 2022 du Festival des sciences agronomiques (FESA) organisé par l’Ecole supérieure d’agronomie (ESA) a soutenu que le pays a besoin de techniciens qualifiés, d’ingénieurs qualifiés pour qu’il y ait une industrie du pneumatiques et de gants en Côte d’Ivoire.

M. Coulibaly a encouragé à la production de cette ressource humaine. « Sur l’hévéa par exemple, il y a des matières qu’on ne valorise pas aujourd’hui. Notamment la graine à partir de laquelle on peut faire de l’huile, l’huile à partir de laquelle on peut faire du biocarburant », a fait remarquer le DG.

Il a également appelé les jeunes agronomes ivoiriens à ne pas se faire de complexe sur des affirmations susceptibles de refroidir leurs ardeurs dans les domaines de la production et de la mise en valeur du palmier à huile. « Au fur et à mesure qu’on se laissera convaincre que effectivement on a une agriculture qui se développe au détriment de la forêt, on se laissera convaincre des sanctions qui vont accompagner nos filières agricoles », leur a-t-il dit.

Avec l’hévéa et le palmier, c’est une question d’actualité que le directeur général a invité les jeunes ingénieurs à bien approfondir car il s’agit, selon lui, d’une lutte purement économique.

Le directeur général du Conseil hévéa-palmier à huile était le parrain du FESA 2022 qui a débuté vendredi 15 juillet par l’ouverture d’un Village agronomique pour s’achever par un diner-gala dans la nuit du samedi.

La rencontre a été notamment marquée par trois panels sur ‘’Les semences et employabilité’’, ‘’La diversification des revenus et genre pour une agriculture familiale durable et performante’’ et ‘’Promotion des bonnes pratiques agro écologiques et diffusion des innovations dans les exploitations familiales’’.

(AIP)

gso/cmas