Cet article a été publié le: 8/10/21 9:44 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ L’intégration des structures islamiques d’éducation une réalité dans la DRENA d’Abidjan 3 (Directeur régional)

Songon, 08 oct 2021 (AIP)- L’intégration des structures islamiques d’éducation est déjà une réalité dans la direction régionale de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation (DRENA) Abidjan 3, a déclaré son premier responsable jeudi 7 octobre 2021.

Apa Coulibaly s’exprimait au cours de l’ouverture d’un atelier consacré à la mise en œuvre pratique de la stratégie d’intégration des enfants des structures islamiques d’éducation dans le système éducatif formel (SNIESIE) au lycée jeune filles de Yopougon.

Il a félicité tous les inspecteurs de l’enseignement préscolaire et primaire qui mettent en application les instructions de la ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, exhortant ceux qui ne le font pas encore à prendre en compte ces structures dans toutes leurs activités, notamment le renforcement de capacités, le suivi des enseignements, les compositions et examens.

Le directeur régional Apa Coulibaly reconnait, cependant, que beaucoup reste à faire.

Bien avant, il a souligné que l’intégration des structures islamiques d’éducation dans le système éducatif formel est au cœur de la politique de scolarisation obligatoire, car celles-ci viennent accroître l’offre éducative au plan national en général, mais surtout au niveau de la DRENA Abidjan 3.

“Mieux, c’est une égalité de chance de réussite et de prise en compte des enfants qui fréquentent ces structures”, a-t-il ajouté.

Le gouvernement ivoirien rendu en 2015 l’école obligatoire pour tous les enfants des deux sexes âgés de 06 à 16 ans.

Avec cette loi du 17 septembre 2015, tout enfant de cette tranche d’âge fréquentant une structure d’éducation laïque ou confessionnelle devra être pris en compte.

(AIP)

tg/ad/kp