Cet article a été publié le: 13/06/21 9:36 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ L’islam, une religion de pondération loin des conceptions extrémistes, selon le nouveau président du COSIM

Abidjan, 13 juin 2021 (AIP)- Le nouveau président du Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques de Côte d’Ivoire (COSIM), le cheick Al Aïma Ousmane Diakité, a affirmé que l’islam est une religion du juste milieu, de la pondération et de la modération loin des conceptions extrémistes qui lui sont attribuées par certaines organisations.

« Au-delà des écoles juridiques et de nos diverses particularités, notre seul but doit être, à travers nos enseignements et nos pratiques religieuses, la promotion de l’islam et la recherche de l’agrément exclusif de Allah. Cela est loin des conceptions extrémistes attribuées à l’islam qui est, depuis ses origines, une religion du juste milieu, de la pondération et de la modération », a déclaré l’ancien imam de la mosquée du Mont Arafat de la Riviera Bonoumin, lors de son investiture, samedi 12 juin 2021 comme nouveau guide suprême de la communauté musulmane en Côte d’Ivoire à la grande mosquée de la Riviera 2, dans la commune de Cocody.

Selon lui, le COSIM prendra « à bras le corps toutes les problématiques de notre contexte social, politique, économique et environnemental », les questions de l’éducation, de la formation et de l’insertion socio-professionnelle de la jeunesse en vue d’éviter que celle-ci ne soit, en raison de la pauvreté et de l’oisiveté, le terreau des extrémistes.

Le cheick Ousmane Diakité a également rassuré que son institution prendra sa part dans la construction de la nouvelle société ivoirienne, chère au président de la République, Alassane Ouattara.

Né en 1956, cheick Al Aïma Ousmane Diakité est originaire de Kabala, dans le département de Gbéléban. Il remplace cheick Mamadou Traoré, décédé le 13 avril des suites d’une maladie.

(AIP)

Sn/kp