Cet article a été publié le: 12/12/20 15:15 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ L’ONG CARE clôt les 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes à Broudoukou Penda

Divo, 12 déc 2020 (AIP) – L’ONG CARE internationale a clôt les 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes, jeudi 10 décembre 2020 dans la localité de Broudoukou Penda, dans la sous-préfecture de Dairo-Didizo, (département de Guitry).

La présence de leaders communautaires, de coopératives, de représentants du ministère de la Femme, de la Famille, et de l’Enfant, du Conseil du café-cacao et de l’ONG Care internationale, a favorisé le renforcement de la sensibilisation dans la lutte contre les violences faites aux femmes, surtout avec des témoignages de plusieurs d’entre elles.

Pendant les 15 précédents jours, des séances de sensibilisation contre ces violences ont été menées dans les 34 localités, où l’ONG CARE a des projets. « C’est l’occasion d’unir nos forces, pour dire non aux violences faites aux femmes », a déclaré la cheffe de projet de Cargill, Flora Oualogo. Elle s’est réjouie de la coïncidence de la fin des 16 jours d’activisme avec la célébration de la Journée internationale des droits de l’Homme.

La campagne internationale contre la violence faite aux femmes, a pour objectif de rappeler aux ministères de la Femme, aux particuliers, ainsi qu’aux organisations qui œuvrent contre les Violences basées sur le genre (VBG), de mieux s’organiser et être plus actifs.

Broudoukou Penda est une zone cacaoyère, où la société coopérative de la localité est engagée dans la lutte contre les VBG, et où des séances régulières de sensibilisation sont menées par Care et ses partenaires sur le genre, le dialogue de couple, l’autonomisation de la femme à travers l’entreprenariat.

L’instauration de cette campagne de lutte trouve ses origines en 1981, lors des premières rencontres féministes d’Amérique latine et des Caraïbes, où des militantes pour les droits des femmes ont choisi la date du 25 novembre comme journée de lutte contre les violences, en mémoire de trois sœurs dominicaines engagées contre la dictature.

(AIP)

jmk/cmas