Cet article a été publié le: 23/09/21 7:45 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ L’ONS rassure sur le bon déroulement des travaux de la pelouse du stade de Yamoussoukro

Abidjan, 23 sept 2021 (AIP)- L’Office national des sports (ONS), structure en charge de la gestion des infrastructures sportives en Côte d’Ivoire, rassure, dans un communiqué produit mercredi 22 septembre 2021, quant au bon déroulement des travaux d’entretien de la pelouse du stade de Yamoussoukro.

« Contrairement aux informations faisant état de la mauvaise qualité de la pelouse du stade de Yamoussoukro, l’ONS rassure l’opinion publique qu’il n’en est rien. Au contraire, les travaux d’entretien de la pelouse se déroulent très bien. L’entreprise Gregori International, sous-traitant de Sogea Satom, présente sur le chantier actuellement, a démarré le processus de top dressing qui consiste au sablage de la pelouse pour un meilleur nivellement et une bonne aération », précise l’ONS dans le document.

Selon le communiqué, cette importante étape, qui a fait croire à une pelouse dégradée, permettra au terme du processus, « de disposer d’une pelouse aux normes », comme a pu le constater la mission des experts de la Confédération africaine de football (CAF) dans les points positifs relevés à l’issue de leur visite sur le stade de Yamoussoukro.

Des images et des vidéos publiées sur les réseaux sociaux montraient, dans la journée de mercredi, une pelouse dégradée à l’occasion d’une visite du stade de Yamoussoukro par le président du comité d’organisation de Coupe d’Afrique des nations de 2023 (COCAN 2023), François Albert Amichia.

Ces images différentes de celles montrées quelques jours plus tôt après la mission d’inspection de la CAF et qui ont suscité de nombreux commentaires des ivoiriens sur la qualité du travail effectués par l’entreprise en charge des travaux ainsi que le silence des autorités qui gèrent le sport.

D’où cette sortie de l’ONS, maître d’ouvrage délégué, qui accompagne dans le cadre de ses prérogatives, le Bureau national d’études techniques et de développement (BNETD), maître d’œuvre dans le cadre du suivi des travaux de construction des infrastructures de la CAN Côte d’Ivoire 2023.

La Fédération ivoirienne de football (FIF) avait manifesté le besoin de faire jouer les prochains matches des Eléphants concernant les éliminatoires du Mondial 2022 sur le stade de Yamoussoukro mais elle a rencontré l’opposition de la CAF qui, après une mission d’inspection, a conclu que le stade méritait encore des travaux supplémentaires pour qu’il soit homologué à accueillir un match international.

(AIP)

fmo