Cet article a été publié le: 27/08/21 14:36 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ L’UPF installe un conseil dans le Lôh-Djiboua

Divo, 27 août 2021 (AIP) – La Fédération pour la paix universelle (UPF), section Côte d’Ivoire, a organisé, jeudi 26 août 2021 à la préfecture de Divo, une double cérémonie de distinction de personnalités de paix et d’installation d’un conseil de paix pour la région du Lôh-Djiboua, destiné à susciter des familles modèles et contribuer au maintien de la paix dans la région.

Le conseil de paix installé est composé pour l’instant de 13 personnalités de la région du Lôh-Djiboua, connues pour leurs actions de règlement pacifique des conflits et de maintien de la cohésion sociale. Ce nombre doit être porté à 17.

L’investiture des membres du conseil de paix par la représentante du préfet

Présidé par le chef des chefs de communautés de Divo, Osséi Adou Antoine, le conseil de paix du Lôh-Djiboua a été investi en présence de la représentante du préfet de région, d’élus et cadres, et de groupe de jeunes et de femmes.

« A vous les majestés ambassadeurs de paix de Divo, vous devez travailler en sorte que 500 familles deviennent des familles modèles chaque mois », a déclaré la représentante du chairman de l’UPF Côte d’Ivoire, Gbayara Bernadette, conseillère spéciale du chairman Aka Sayé Lazare.

Les coordonnateurs de l’UPF de la région ont, quant à eux, été invités à travailler, chaque mois, dans 200 familles pour la stabilité, la cohésion sociale, et à installer des comités dans les 203 villages et 4753 campements du Lôh-Djiboua. Avant Divo, l’UPF avait installé 23 conseils de paix dans 23 régions du pays, l’objectif étant 31 conseils à installer.

Des personnalités distinguées pour leurs actions de paix à Divo

A côté de l’installation du conseil de paix, huit personnalités de la région ont été distinguées ambassadeurs de paix, pour leurs actions de paix, surtout pendant la crise préélectorale d’août 2020, qui a causé dans la ville de Divo, huit morts, et de nombreux dégâts matériels.

Au nombre des distingués, il y a le chef des chefs traditionnels de la région, Tegbo Aliko, la présidente de la Fédération des femmes de Divo, Elisabeth Assouan, le président du Forum des confessions religieuses de Divo, pasteur Kouakou Ani.

Créée en septembre 2005 par un Sud-coréen, Révérend Sun Myung Moon et son épouse, l’UPF est une alliance internationale de personnes et d’organisations « résolues à bâtir un monde de paix, où chacun pourra vivre libre, dans une coopération harmonieuse avec les autres, et où la prospérité sera équitablement partagée ». Elle existe en Côte d’Ivoire depuis décembre 2005.

(AIP)

jmk/cmas