Cet article a été publié le: 29/06/21 8:48 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/L’URPCI décide de faire des radios de véritables outils de développement communautaire

Abidjan, 29 juin 2021 (AIP)-Le nouveau président de l’Union des radios de proximité de Côte d’Ivoire (URPCI), Éric Gohou a décidé de faire des radios de véritables outils de développement communautaire, lundi 28 juin 2021 au cours de la cérémonie de son investiture, à la maison de l’entreprise au Plateau.

« Au niveau mondial, la radio reste le média le plus consommé. C’est pourquoi l’URPCI a décidé de faire des radios de véritables outils de développement communautaire capable de rassembler et de façonner la société dans sa diversité » a expliqué M. Gohou.

Selon lui, les radios sont de plus en plus sollicitées par les décideurs et elles deviennent par la force des choses, des acteurs du développement.

« La radio est un outil puissant pour célébrer l’humanité dans toute sa diversité et constitue une plateforme pour les discours démocratiques. Cette capacité unique de toucher le public le plus large, signifie que la radio doit être le lieu où toutes les voix peuvent s’exprimer », a expliqué M. Gohou.

Lors de son investiture, il s’est engagé solennellement devant tous les membres de l’union à remplir fidèlement ses fonctions de président du conseil exécutif de l’URPCI, à faire respecter et appliquer en tout temps leurs statuts et règlements intérieurs.

«Vous savez que les radios de proximité sont des radios très importantes dans le dispositif de communication de notre pays. Aujourd’hui ces radios sont écoutées au fin fond de notre pays dans les hameaux les plus reculés », a indiqué le parrain de la cérémonie, le ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier, Amédé Koffi Kouakou.

La représentante du ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, Agnès Kraidy a rappelé l’importance des radios de proximité, qui à travers les contrées lointaines du pays permettent d’informer les populations.

Aussi a-t-elle réitéré l’engagement du ministre Amadou Coulibaly à être toujours aux côtés des professionnels de la radio pour les encourager à aller de l’avant et à contribuer de manière active à la cohésion sociale, à la construction de la paix, aux renforcements des liens intercommunautaires et intercitoyens.

L’URPCI est une association qui regroupe une centaine de radios communautaires. Elle est administrée par un bureau exécutif et dirigée par un président élu au terme d’une assemblée générale.

(AIP)

oj/bsp/ask