Cet article a été publié le: 11/06/21 12:27 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Lutte contre le Sida et le paludisme: le Projet LHSPLA pour un renforcement de la chaîne d’approvisionnement en produits de santé (Nouvelle PSP CI)

Abidjan, 11 juin 2021 (AIP) – La Nouvelle Pharmacie de la Santé Publique de Côte d’Ivoire est une association sans but lucratif (ASBL) dotée d’une mission de service public confiée par le ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de Couverture maladie universelle pour gérer tous les aspects de mise en œuvre de la chaîne nationale d’approvisionnement en produits de santé publique, y compris l’achat, la réception, le suivi et la livraison des médicaments essentiels et des fournitures.

“C’est au vu de ces indicateurs positifs qu’elle s’est vue confiée en aout 2018, pour une durée de cinq ans et pour un montant de 4.2 milliards de francs CFA, le projet LHSPLA au travers de l’USAID/PEPFAR. Ce budget a été renforcé cette année par le budget PMI d’un montant de 383,9 millions de francs CFA”, rapporte un article transmis par le Service communication de la Nouvelle PSP CI à l’AIP.

Afin de contribuer à la réalisation des objectifs du PEPFAR et du PMI qui sont respectivement de fournir des services de santé de qualité aux personnes vivant avec le VIH et de lutter contre le paludisme, le projet LHSPLA (Local Health Supplies Procurement and Logistics Activity) implémente les activités d’achat et de logistique de produits de santé en Côte d’Ivoire.

Le projet a pour objectif général de renforcer et améliorer la fonction approvisionnement de la Nouvelle PSP Côte d’Ivoire et la visibilité des données au niveau national. De façon spécifique, il permettra d’apporter une assistance technique aux institutions gouvernementales et aux organisations locales (CNCAM, DIIS, DSC, DAP) pour renforcer les fonctions de la chaîne d’approvisionnement, en mettant l’accent sur la quantification, la prévision et la gestion du plan d’approvisionnement des produits de santé et la gestion et la visibilité des données; d’assurer et garantir un approvisionnement rationnel et transparent, un stockage approprié des produits de santé dans le cadre de l’appui du gouvernement Américain et coordonner une distribution rapide et à temps opportun vers les formations sanitaires selon les besoins; de Coordonner les formalités de dédouanement et de transit pour toutes les commandes d’intrants financés par l’USAID dans le cadre des programmes financés par le Gouvernement Américain (PEPFAR, PMI).

Au cours du premier trimestre de l’année fiscale 2021, le projet LHSPLA a pu poser les fondements nécessaires à la mise en œuvre des activités de cette troisième année notamment en ce qui concerne l’assistance technique, nouvelle mission qui a été accordée à la Nouvelle PSP-CI.

On peut noter entre autres les points de succès suivants grâce au suivi des indicateurs clés identifiés. Il s’agit d’une très bonne disponibilité des produits Malaria tant au niveau central que périphériques; et d’une absence de frais de surestaries sur les produits acquis, signe de bonne gestion.

(AIP)
cmas