Cet article a été publié le: 22/04/21 7:36 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Lutte contre le SIDA : L’Ong Médecins Humanistes réorganise sa zone du Gôh

Gagnoa, 22 avr 2021 (AIP)- L’Ong Médecins Humanistes qui œuvre dans la lutte contre le SIDA, procède depuis mardi 20 avril 2021 à Gagnoa, à une réorganisation des zones de couverture de son contrat dans la région du Gôh.

« Il s’ agit de partager les bonnes pratiques dans la mise en œuvre de ces activités », a assuré le responsable programme Chef projet, Jean Claude Ombila, mercredi 21 avril 2021, à la clôture de l’atelier.

Deux jours durant, l’Ong a tenu la réunion de coordination avec une soixantaine d’hommes et de femmes, dites personnels terrain (les conseillers communautaires, les conseillers communautaires coachs, les assistants sociaux, les aides-soignants points focaux, les assistants moniteurs de données et les opérateurs de saisie) pour échanger sur les résultats des activités de soins et soutiens offerts aux PVVIH et à leurs familles.

Cette action qui couvre la période allant du 1er octobre 2020 au 31 mars 2021 et qui fait ressortir les aspects positifs et négatifs impactant la réalisation de ces activités, permettra d’évaluer les performances de chacun afin de prendre les mesures rectificatives qui s’imposent.

L’objectif de ces rencontres a été de présenter les résultats des activités de suivi des patients VIH positif (rétention), d’index testing, de charge virale (couverture et suppression virale), et des références et contre références sur l’ensemble des 38 sites couverts par Médecins Humanistes, dont 14 pour la région du Gôh.

L’Ong intervient dans 15 sites à haut impact et 23 sites à impact modéré, des régions sanitaires de l’Agneby-Tiassa, de la Mé, du Loh Djiboua et du Gôh, dont six hauts impacts et huit impacts modérés pour la seule région du Gôh.

Après Gagnoa, les 20 et 21 avril 2021, d’autres rencontres sont prévues à Divo, les 23 et 24 avril, Agboville, les 26 et 27 avril et Adzopé, les 29 et 30 avril.

La réunion de Gagnoa a permis de faire le constat qu’au niveau de  Index testing (dépistage des partenaires sexuels et enfants biologiques des PVVIH), 4046 contacts dépistés qui ont abouti à 291 partenaires dépistés positifs au VIH, 38 278 patients screenés pour le VIH qui ont permis de dépister 15 416 patients avec pour résultat, 293 positifs au VIH.

La couverture charge virale  est passée de 82% en fin septembre 2020 à 89% en fin mars 2021.

(AIP)

Dd/ask