Cet article a été publié le: 23/08/21 7:35 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Lutte contre l’Ebola : Les populations de Kouassikouassikro appelées à plus de vigilance

Dimbokro, 23 août 2021 (AIP) – Le directeur départemental de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Dr Eric Bogui, a appelé les populations de Kouassi-Kouassikro, à la vigilance face à la maladie à virus Ebola lors d’une rencontre, samedi 21 août 2021, avec les responsables de communautés et les transporteurs au district sanitaire de la localité.

Le 14 août 2021, le ministère de la Santé de la Côte d’Ivoire a confirmé le premier cas de maladie à virus Ebola dans le pays depuis 1994, après que l’Institut Pasteur a certifié la présence du virus dans des échantillons prélevés sur une patiente en provenance de Guinée. Elle avait été hospitalisée à Abidjan.

Dr Bogui a expliqué que la maladie est dangereuse, elle conduit à de fortes fièvres et des hémorragies souvent mortelles pour l’homme. Le taux de létalité peut se situer entre 30 et 90%, a-t-il affirmé, révélant que le réservoir naturel du virus serait des animaux sauvages  notamment la chauve-souris.

Pour briser la chaine de contamination de la maladie, le spécialiste de la santé a exhorté aux bonnes pratiques d’hygiène en évitant les contacts directs non protégés, les régions et les activités à haut risque, les activités sexuelles non protégées. Il a également encouragé à suivre des pratiques funéraires sécuritaires et à éviter d’entrer en contact avec les animaux sauvages et invité au respect des mesures barrières de lutte contre la COVID19.

Le DD Santé s’est engagé à rencontrer toutes les couches sociales de Kouassi-Kouassikro en multipliant ces réunions qui s’inscrivent dans le cadre des actions du comité départemental de lutte contre les épidémies.

(AIP)

ik/fmo