Cet article a été publié le: 21/09/20 16:06 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Ly Ramata annonce la construction d’un centre d’action communautaire de l’enfance à Booré

Dimbokro, 21 sept 2020 (AIP) – La ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Ly Ramata Bakayoko, a annoncé la construction prochaine d’un centre d’action communautaire de l’enfance, lors d’une cérémonie de sortie des femmes de Booré, regroupées au sein de l’association “M’boecou” (Union en langue locale), qu’elle parrainait, dimanche 20 septembre 2020, dans la localité.

Ce centre permettra d’éduquer et protéger les enfants surtout des dangers liés à l’orpaillage clandestin, une activité en plein essor à Booré, où il y a un an, une fillette de trois ans, Océane, avait été violée à mort, « un acte ignoble condamné au plus haut niveau de l’Etat”.

Un chantier école des mines y est implanté pour former des jeunes artisans miniers, qui, selon Mme Bakayoko, devront saisir cette opportunité pour s’éloigner de l’orpaillage clandestin, un danger pour la santé, l’environnement et le village, non sans saluer le regroupement des femmes de Booré pour mieux travailler et s’entraider.

Leur association constitue un atout majeur pour les appuyer, a relevé la ministre, les rassurant sur la volonté de l’ensemble des cadres et des collectivités locales du N’zi de tout mettre en oeuvre pour favoriser leur autonomisation.

Elle les a exhortées à solliciter le Fonds des femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) mis en place par Dominique Ouattara.

Par la voix de la présidente, N’Guessan Léontine, les femmes de Booré ont fait plusieurs doléances dont l’obtention d’une motopompe, d’un tricycle et d’une retenue d’eau.

(AIP)

ik/ask