Cet article a été publié le: 27/01/22 19:58 GMT

Côte d’Ivoire -AIP / MCA Côte d’Ivoire initie une table ronde sur l’état d’avancement du programme compact

Abidjan, 27 jan 2021 (AIP) – L’institution, Millennium Challenge Account Côte d’Ivoire (MCA-Côte d’Ivoire) a initié jeudi 27 janvier 2022, une table ronde à l’intention des organisations de la société civile ivoirienne en vue de les informer sur l’état d’avancement du programme Compact financé gratuitement par le gouvernement américain à hauteur de 524 720 000 de dollars.

Cette rencontre avec les différentes organisations de la société civil s’inscrit dans le cadre d’engagement de la société civile pour une bonne exécution du programme compact Côte d’Ivoire qui va faire bénéficier, près d’un million de personnes en Côte d’Ivoire, a expliqué le directeur général de MCA Côte d’Ivoire, Florence Rajan.

Pour le directeur général, ces échanges sont absolument nécessaires pour bien informer la société civile de l’avancement du programme et de surtout, écouter les préoccupations des ONG afin de répondre si possible à leur attente et d’atteindre l’objectif du don du peuple américain.

Concernant l’avancement des projets, elle précise que l’initiative est une réussite au vu des résultats obtenus. Elle souligne qu’à ce jour, 406 communautés ont été mobilisées et 1700 séances de mobilisation se sont déjà tenues sur l’ensemble des bassins de recrutement du projet CDP.

Dans le domaine du transport, elle indique que pour faire face aux défis, « les moyens technologiques inédits » prévus par Compact sont nécessaires pour favoriser « un débat social éclairé sur l’intégration de ces innovations dans le cadre de la sécurité routière sur les tronçons du projet ATP. »

Le programme est à l’étape de finalisation de la phase d’étude pour avoir des conceptions de qualité, a-t-elle souligné.

Elle a ajouté que des périmètres critiques seront réaménagés ainsi que la réhabilitation d’axe stratégique dans le transport à Abidjan et dans le domaine de l’éducation, la construction d’un grand périmètre de collège de proximité dans deux régions de l’intérieur avec des infrastructures de qualité qui respectent des normes environnementales.

Le directeur général de MCA Côte d’Ivoire, Florence Rajan avec la directrice pays de MCC, Laura Rudert , la présidente des femmes juristes et de la directrice et de l’équité du genre.

Le directrice pays de MCC, Laura Rudert, de l’agence du gouvernement américain, s’est dit satisfait et fier du travail réalisé par MCA-Côte d’Ivoire à ce jour, bien que la mise en œuvre n’ait pas été aisée avec la pandémie de la Covid-19.

Elle a souligné que l’objectif du gouvernement américain est d’appuyer le gouvernement ivoirien « pour développer une économie moderne, diversifié et prospère».

La  présidente de l’association des femmes juristes de Côte d’Ivoire, maître Assa -Akoh Simone, a pour sa part indiqué que ce programme dénommé Compact permettra aux organisations de la société civile de comprendre ce programme et de connaitre les points de convergences sur lequel la société civile doit intervenir.

Cette table ronde, qui a porté sur le thème, « Appropriation pays des bénéficiaires du compact, quels enjeux ? », a porté sur  des visuels et échanges sur la mobilisation communautaire, le projet sécurité routière sur les tronçons,  le genre et l’inclusion sociale.

Le compact est un don du peuple américain et non un prêt qui  contribuera à une croissance économique durable et inclusive en Côte d’Ivoire, précise -t-on. Il comporte deux projets que sont le projet Compétences pour l’employabilité et la productivité et le projet Abidjan transport.

La mise en œuvre de ce programme Compact est effectuée par le Millennium Challenge corporation (MCC) et la République de Côte d’Ivoire.

Créé en 2004, le MCC est « un programme d’aide bilatérale du Gouvernement des Etats Unis en faveur des pays à faibles revenus, sélectionnés sur la base d’indicateurs de performance. »

(AIP)

apk/fmo